•  

     

    Evidemment... si on laisse cuire pendant qu'on écrit sur son blog, ça risque de mal tourner... Mais je vous rassure : il n'était pas si cramé que ça, et était franchement délicieux, comme toujours !


    votre commentaire
  •  

     

    Gâteau aux poires...

    Mélanger 3 oeufs entiers avec le sucre et la pincée de sel. Y mélanger ensuite la farine, la levure, le beurre fondu. Vous obtenez un beau mélange en ruban ! Versez dans un plat beurré, ranger y les poires coupées en morceaux. Saupoudrez la tarte d'un peu de sucre en poudre et d'un sachet de sucre vanillé.

    Le casting :

    3 poires, 3 oeufs, 9 cuillerées à soupe de sucre (dans un pot des années 30 ! ), 15 cuillerées à soupe de farine, 1 sachet de levure, 1 pincée de sel, 75 g de beurre fondu, un sachet de sucre vanillé, du savon liquide parce que les poires, ça coule et ça poisse ! 

    Une vision du champ de bataille...

     

     La photo du résultat ? ben non, il est encore en train de cuire... d'ailleurs, à ce propos... 35 minutes à thermostat 6 !


    votre commentaire
  •  

    Un chat bien étrange, au détour d'une petite rue sur le Bassin d'Arcachon. Une boîte aux lettres, en fait...

     


    votre commentaire
  • Encore quelques rayons de soleil, les poissons du bassin en profitent !


    votre commentaire
  • Les portes anciennes s'ornent de ferronneries parfois assez imposantes, mais toujours très belles. On imagine sans peine le bruit que devait faire ce marteau là, lorsqu'il était cogné. De l'autre côté de la porte, un couloir ou une cour, il fallait donc que l'on entende le visiteur s'annoncer !

     

     


    votre commentaire
  •  

    L'automne arrive. Il y a quelques jours encore, le liquidambar du jardin était tout vert. Le voilà qui prend ses couleurs d'automne. J'aime beaucoup l'automne, pour sa lumière particulière, plus chaude et enveloppante que celle du printemps par exemple. Mais cette année, je trouve que l'automne prend ses quartiers un peu trop tôt !

     


    votre commentaire
  • Sur le bassin d'Arcachon !

     

     


    votre commentaire
  • Le Jean Vigo réouvre ! Après une fermeture estivale prolongée pour cause de subvention municipale en attente, le Jean Vigo publie son nouveau programme. Résumé en trois mots : Marylin, Mitchum et Metropolis ! Amateurs de bobines anciennes, bloquez vos agendas !

     

    Le programme du Jean Vigo en ligne sur le site du cinéma

    http://cinema.jean.vigo.free.fr/

     


    5 commentaires
  • Conformément aux résultats d'une enquête réalisée recemment sur le cinéma d'Art et d'Essai et son public, je suis une femme d'âge moyen, je vais au ciné, généralement seule, au moins une fois par semaine, je préfère la VO et je fréquente plusieurs salles...

    Et comme j'ai la chance d'être sur Bordeaux, j'ai la chance d'avoir le choix, tant des salles que des films, et ce à des prix qui rendent ridicule tout téléchargement.

    Vive les salles obscures !


    votre commentaire
  • Colchiques de l'été... en fait, je ne sais pas trop à quoi ressemble un (ou une ?) colchique.

     

    Dans un bois à côté de chez moi, ce qui fleurit à la fin de l'été, c'est un minuscule cyclamen sauvage.

     

     

     


    votre commentaire
  •  La fin de l'été est marquée par la floraison d'un petit arbuste, l'éléagnus. On passe à côté, sans rien remarquer, pourtant le parfum est bien là, sucré, inimitable, entêtant si la journée est très chaude. 

     

     

     

    Vous ne voyez toujours rien ?

    Venez plus près ! 

     

      

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Les voilà ! petites fleurs blanches, elles se cachent dans le feuillage, et se laissent deviner par leur parfum.

     

     


    votre commentaire
  •  Acanthe, acanthe...

    L'acanthe est une plante. Dans la mythologie, Acanthe (Akantha) était une nymphe. Apollon, dieu du soleil, voulut l'enlever et elle le griffa au visage. Pour se venger, il la métamorphosa en une plante épineuse qui aime le soleil, et qui porte depuis son nom, dixit Wikipédia.

    Ce n'est pas une très belle plante, mais je la trouve majestueuse. Et puis elle a traversé les siècles et les modes. Sculptée, stylisée, elle ornait les colonnes des temples grecs, et, quelques siècles plus tard, les sculpteurs du Moyen-Age en orneront les colonnes des églises romanes puis des cathédrales gothiques. Aujourd'hui ses vastes feuilles et ses hautes hampes fleuries s'épanouissent tranquillement encore dans les jardins des connaisseurs qui apprécient son air ancien et la modestie de ses couleurs.

     


    votre commentaire
  • Une salade de tomates, quoi de plus simple ?  Essayez tout de même ma recette !

    Les ingrédients :

     

     

     Huile d'olive, vinaigre balsamique, sel, poivre, ail en poudre, poivron et tomates,  si possible du jardin. L'ail, en poudre, pourquoi  ? très pratique puique je l'ai toujours sous la main, il est aussi et surtout moins fort que l'ail frais, et ne vient donc pas concurrencer le goût du poivron.

     

     

     

     

     

    La préparation :  Je coupe les tomates en rondelles à partir de leur base, le poivron en fines lamelles, puis je les dépose ds le saladier. Attention : je ne mets pas tout d'un seul coup ! c'est là que réside le "secret" de ma salade : je procède par couches, en quelque sorte. Des rondelles de tomates, quelques lamelles de poivron, huile, vinaigre et ail, puis je recommence, une couche de tomates, du poivron, etc...  Veillez donc à garder la main légère sur l'huile et le vinaigre, sous peine de vous retrouver avec un saladier un peu trop liquide ! Une fois préparée, je ne mélange pas la salade, je la présente ainsi, c'est bien plus joli.

    Une variante possible : remplacer le poivron par des piments verts.

    Personnellement, je ne conserve pas les tomates au réfrigérateur, je trouve qu'elles perdent leur goût. Je préfère donc les préparer telles quelles, mais je prends soin de placer la salade une fois préparée plusieurs minutes au frigo, c'est meilleur.

    Ainsi préparée, la salade est bien plus goûteuse. 

    Ca donne envie, non ? 

     

     


    votre commentaire
  • Un éléphant, ça trompe énormément. En l'occurence, j'ai acheté celui-ci tout à fait par hasard, dans un lot de boîtes vendues lors d'une vente aux enchères.

     

     

    C'est en arrivant chez moi que j'ai pu regarder d'un peu plus près cette boîte. Elle est en carton, et le couvercle est recouvert de cuir travaillé. Du cuir d'éléphant peut-être ? Dépoussiérée, le cuir ciré, la boîte s'est révélée magnifique ! Je ne sais ce qu'elle a pu contenir, je m'en sers pour y mettre le câble USB de mon téléphone portable...


    votre commentaire