• René, figure-toi, c'est le prénom d'un type dont j'ai été amoureuse, au lycée, de la seconde jusqu'à la terminale, sans jamais avoir réussi à sortir avec lui. Pire, c'est une de mes copines qui a réussi à conclure. La jeunesse, c'est pas toujours de bons moments.

    Alors, que dire de cette semaine passée ? Le temps s'est mis à l'automne, gris et pluie, j'ai retrouvé l'envie de bosser, heureusement, mon petit collègue François nous a annoncé qu'il allait être papa, du coup on a été fêté ça au restau d'à côté, parce que c'est le bon côté d'être dans une petite équipe : on ne laisse jamais passer une occasion d'aller voire un pot. Une pina colada pour moi parce que j'adore ça et que je trouve que c'est une boisson joyeuse. Une autre boisson que j'affectionne c'est le champagne, et j'ai apprécié celui d'hier soir, chez un couple de collègues/amis, pour une soirée très détendue.

    Ce matin, grand ménage, et puis une bonne sieste et un tour de vélo cet après-midi, pour savourer le temps frais et gris, mais odorant. J'ai besoin de respirer les odeurs de la nature. 

    Ma nièce a joué les prolongations, ce week-end, et j'avoue apprécier, ce soir, ma solitude retrouvée. J'ai mis de petites bougies un peu partout - c'est un des plaisirs du retour des jours plus courts. 


    votre commentaire
  • B - Beau. Le temps est donc beau, un retour de flamme de l'été en plein automne, 25° sur le balcon ce midi, à l'ombre. Alors que j'étais à deux doigts de remettre les collants en début de semaine, j'étais aujourd'hui en short et tee-shirt pour faire du vélo, et j'ai eu trop chaud, je me suis maudite de ne pas avoir mis de débardeur ! Quand à hier… hier matin je suis allée à la piscine pour profiter une dernière fois du bassin extérieur ! Mais c'est très bizarre, comme sensation, il fait chaud comme en plein été, alors que les jours sont de nouveau courts. Etrangement aussi, les arbres n'ont pas encore tout à fait changé de couleur, et sont encore en feuilles. Un mélange de saisons, très bizarre. 

    C - Conversation. Depuis quelques semaines, je prends des cours de conversations en anglais. J'en bave, mais c'est nécessaire, mon anglais est vraiment trop mauvais, d'autant que je manque d'assurance. Et dans le boulot, j'en ai parfois besoin.

    E - Enterrement. j'ai accompagné mes fils, il y a trois semaines, à l'enterrement d'un des oncles de mon ex-mari. Il me semble normal d'accompagner mes fils dans ces moments difficiles. Mon ex-mari était "très famille" comme on dit, et, plus jeunes, nous allions fréquemment chez cet oncle et sa femme, qui ne manquaient pas de me passer régulièrement le bonjour, via mon cadet, chaque semaine, alors même que, divorcée, je ne les voyais plus. L'enterrement, ses fils éplorés, les petits enfants aussi, et tous réunis autour de leur mère. Comme à chaque enterrement, je me suis demandée comment se passeront les enterrements de mes parents. Comme à chaque fois, j'ai éprouvé un peu de colère d'avoir été privé, de par la façon dont ils nous ont élevés, de l'affection que j'aurais pu recevoir d'eux, et que j'aurais pu éprouver pour eux. 

    H - Habitudes. Je ne vais plus à l'ehpad, j'ai repris mes petites habitudes du week-end, yoga, cinéma, vélo, sieste… ces habitudes qui assurent mon équilibre et mon bien être. Dowton Abbey samedi dernier - génial - Chambre 212 hier - des acteurs au sommet. 

    N - Nièce. Son stage se termine bientôt, je vais retrouver ma tranquillité. L'autre soir j'ai eu droit à un "Qu'est-ce qu'on mange ce soir ?" très inattendu - il y avait tellement longtemps que je n'avais pas entendu cette phrase ! En janvier prochain, cela fera dix ans que je vis seule. Elle est gentille, ma nièce, mais je suis tellement mieux toute seule...

    P - Parents. Aucune nouvelle, et ça ne me manque pas. Les problèmes viendront sûrement, puisque leur état de santé ne s'améliorera pas et qu'il faudra forcément que je fasse face (à quoi ? appel de l'ehpad ? hospitalisation ? décès ?) mais en attendant, c'est un souci de moins. Etrangement, je n'ai pas de nouvelles non plus de mes tantes, côté maternel, ce qui me surprend un peu, mais basta, la famille, cette année, je m'en suis détachée.

    P - Piscine. Un vrai bonheur, cette dernière séance de piscine, hier matin. Je ne fréquente la piscine que l'été, lorsque le bassin olympique extérieur est ouvert. Nager en extérieur, j'adore ça. Mes sessions piscine sont bien bien réglées : 50 minutes de nage non stop, un quart d'heure de hammam, une bonne douche froide en suivant, puis retour dans la piscine pour vingt minutes de plus. Hier il faisait bon, et en même temps un peu frais, il y avait peu de monde et j'en ai bien profité. Pour le coup, j'ai séché le cours de yoga, je ne voulais pas me passer de ce dernier bon moment à la piscine ! 

    S - Salle de sport. J'ai eu la surprise de découvrir que la nouvelle salle où je me suis inscrite est plus fréquentée que l'ancienne, ça m'a fait bizarre, j'avais tellement pris l'habitude de me retrouver seule sur les machines… La salle de sport, je suis devenue accro. Echauffement, Entrainement, Etirements, je respecte la règle des trois E, et je m'éclate plus que je n'en bave.

    V - Vélo. Je fatiguais un peu, ce matin sur le retour, mais lorsque j'ai arrêté l'appli qui mesure mon parcours, je me suis aperçue que j'avais fait vingt kilomètres, donc c'était un peu normal que je sois fatiguée. Quoiqu'il en soit, il faisait beau, j'ai bien roulé, il n'y avait pas grand monde dans les bois, les oiseaux chantaient, bref, c'était bien.


    2 commentaires
  • Incroyable, cette année la saison est raccord avec le calendrier, et nous sommes en plein automne, du jour au lendemain il a fallu dire aurevoir aux tenues d'été, et reprendre pantalons et manches longues. Remettre les collants, ou ne pas remettre les collants ? Au boulot certains n'ont pas hésitées, ce n'est pas mon cas, déjà que remettre des pantalons, ce n'est pas marrant, alors les collants, ça attendra le grand froid. Je n'aime rien tant qu'avoir les jambes nues et sentir l'air sur ma peau, alors les pantalons, déjà je fais la gueule, les collants, non vraiment. 

    J'ai repris le chemin d'une salle de sport, cette semaine, et ça m'a fait bien plaisir, même si j'ai un peu trop forcé et que je me suis retrouvé avec une méchante douleur dans le bras qui m'a un peu inquiétée. Mais on ne va pas s'arrêter pour si peu, et j'y retournée ce soir. A ma grande surprise, il y avait du monde, plus que dans mon ancienne salle. Je sens que je vais avoir du mal à trouver des créneaux tranquilles. Le sport, au début tu y vas parce qu'il le faut, puis tu y vas parce que tu y prends plaisir, et puis un jour c'est un vrai besoin, et là c'est gagné.

    Ma nièce est toujours là, pour quinze jours encore. Elle est rentrée chez ses parents ce week-end et j'ai un peu soufflé, ça m'a fait du bien de retrouver ma solitude - du moins en partie. En effet, comme j'avais prévu d'aller au cinéma hier après-midi et d'en revenir à pied, une de mes voisines s'est invitée. Bon, elle est gentille, mais après tant d'années à aller au ciné seule ça me pose un problème d'y aller accompagnée, car je suis attentive aux réactions de la personne qui m'accompagne - j'ai eu une mauvaise expérience il y a quelques années avec une copine que j'avais emmenée voir Peau d'Ane et qui n'a pas aimé (ne pas aimer Peau d'Ane ???) et ça m'empêche d'être à 100 % dans le film. Le film c'était Dowton Abbey et j'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver tous les protagonistes de la série que j'avais suivi avec assiduité en début d'année. 

    Ce midi nous étions réunis chez mon ex-mari pour fêter, ensemble, les anniversaires de mon fils aîné et de ma belle-fille, et nous avons passé un bon moment. Et, surtout, j'ai gardé ma petite fille tout vendredi après-midi, comme le samedi après-midi de la semaine précédente. Deux après-midis à profiter d'elle, un vrai bonheur. Elle a treize mois maintenant, est pleine de vie, crapahute à quatre pattes, fait des câlins !!! Ca, c'est bien ! 


    2 commentaires
  • « Si je gagne à l’euro million, voyons c’est combien déjà le gros lot ? ah oui 190 millions… Ca me fait combien de smartphones ça ? 557 000 smartphones. Ah oui, je peux me permettre de l’oublier ou de le faire tomber. L’écran est sale ? paf, je prends un autre smartphone... Ca me fait… ah, ça ne me fait pas tant de maisons neuves que ça.

    • Bah quand même, tu peux en construire une dans toutes les grandes villes de France.
    • C’est vrai.
    • Et ça te fait combien de femmes ?
    • Ah non, ma femme, je la garde.
    • Oh comme c’est gentil ça !
    • Oui mais, je fais des retouches !!! « Pimp my wife », c’est le concept. Et puis je m’achète une voiture électrique. Mais une GROSSE voiture électrique. »

     


    3 commentaires
  • Je suis fatiguée, je n'arrive plus à me lever, hier en fin d'après-midi, j'ai dormi presque deux heures, ce qui ne m'a pas empêchée de faire une nuit complète et même plus, et cet après-midi j'ai fait une nouvelle sieste. Ca ne me convient pas du tout, du tout. Le pire, c'est que ce n'est pas le boulot qui me fatigue comme ça, parce que de ce côté là, c'est marée basse, je m'emmerde même un peu. Julie, chère Julie, m'alerte sur le fait qu'il pourrait s'agit d'un dérèglement de la thyroïde, je vais donc prendre rendez-vous chez le médecin, car quand je suis fatiguée, outre que je dors, je mange, et ma balance n'est pas la dernière à s'en plaindre !

    Ca ne m'a pas empêchée d'aller au yoga, hier matin, pour une séance particulièrement intense, ni d'aller à la piscine ce matin. La piscine, j'adore ça, j'y vais en fin de matinée, j'arrive, je me mets à l'eau et c'est partie pour trois quart d'heures d'aller-retour non stop. Ensuite, je fais une petite pause hammam (j'adore ça), douche froide en sortant, et je me remets à l'eau pour une vingtaine de minutes supplémentaires. A ce moment là, passé midi, il n'y a plus grand monde dans la ligne d'eau, et c'est un vrai plaisir. Aujourd'hui il faisait un peu gris, il y avait un petit vent doux extrêmement agréable.

    Demain matin j'avais prévu d'aller faire du vélo, mais il a plu cet après-midi, il est possible qu'il pleuve aussi demain matin, ce qui me chagrinerait bien. Au pire, ce ne sera qu'une petite pluie, et je passerai entre les gouttes !

    La fatigue joue sur mon moral, bien sûr, ces derniers temps ce n'était pas folichon. Cette fin de semaine c'est mieux, il faut dire que je ne suis jamais aussi bien que quand je suis chez moi, à faire ce que je veux. Après le joli film Deux Moi, vu samedi dernier, je suis allée voir le très beau film d'animation Les Hirondelles de Kaboul, cette fin d'après-midi. Demain, c'est dimanche, décidemment les week-ends de trois jours, c'est bien !  


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique