• La gare est toujours là, pas grand chose à y faire... Mais autour, ça bouge pas mal...

    Ca, c'est le nouvel habitat urbain... Manque un peu de fenêtre à mon goût....

    Un petit jeu avant/après ? avant : les hangars

    après : toujours les hangars, du moins ceux qui ont rénovés. Pas mal, n'est-ce-pas ?

     

    Voilà, maintenant vous connaissez un peu Bègles, j'espère que ça vous donnera l'envie, si vous passez par Bordeaux, de découvrir cette ville. Elle n'est pas classée "Unesco", mais je la trouve pourtant bien belle !

    :-D

     


    votre commentaire
  • La Morue Noire, collectif d'artistes.... Le bâtiment est donc une ancienne sècherie, squattée par les artistes puis déclarée officiellement lieu artistique. Tout en haut, un atelier, pas de plafond, la charpente et les tuiles, j'ai eu l'occasion d'y monter il y a qq années pour rencontrer le peintre qui y travaille, quand ça souffle on se croirait dans un vieux voilier, c'est magique. Le lieu est aussi poétique que les artistes qu'il abrite !  Un lieu à part, complètement méconnu il y a qq annés, perdu dans une sorte de fouilli d'arbres et de rebus de tout ordre, mais qui attire maintenant pas mal de visiteurs !


    2 commentaires
  • Quartier à la  mauvaise réputation ces dernières décennies (bâtiments en ruine, friche industrielle, cité dortoir à côté), en plein renouveau depuis peu, je prévois d'y retourner souvent - les bâtiments industriels ça m'inspire.

    Je vous remets celle du milieu, elle m'a carrément fait fantasmer, ces vieux bâtiments en ruine, dans un contexte alentour de caillasse sèche, et là, tout d'un coup, une vision de jungle...

    votre commentaire
  • Bègles année 32... (allez, j'avoue : les lignes et les pans coupés de l'art déco, je salive devant...) (tiens, il y avait du soleil. Je comprends mieux le coup de soleil avec lequel je suis revenue, j'étais tellement occupée à regarder dans tous les sens, je n'y ais pas pris garde, mais le front me brûlait bien hier soir !)


    1 commentaire
  • Commençons donc par l'église. L'inscription n'est pas très visible, mais, au-dessus de la porte, il y a bien la mention "Liberté Egalité Fraternité". Ce qui explique peut-être que l'église, contrairement à la majorité des églises girondines, a échappé au "relooking" de la fin du XIXème siècle, qui a consisté à remplacer les très beaux portails romans par de très moches flèches de pierre qui semblent toutes pareiles (mais néanmoins, ne le sont pas).

    Ci-après : une rue typique d'échoppes en enfilades, alternant échoppes doubles (une porte, deux fenêtres) et simples (une porte, une fenêtre). La photo suivante montre une échoppe à côté d'une arcachonnaise, la dernière photo montre une survivante, une maisonnette (si elle fait 40 m2 c'est le maximum) entourée de son carré d'herbes folles, à mon avis j'ai pris cette photo et c'est bientôt tout ce qu'il restera de ce petit coin tranquille...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique