• Habiter chez ses parents, épisode 3

    Habiter chez ses parents, épisode 3 : Putain de pendule !

    Quand j'étais enfant, mes parents ont acheté une pendule. Une pendule qui sonne. Deux coups : ding dong. Mais oui, ding dong. Une heure : ding dong. La demie-heure : ding dong. Deux heures : ding dong ding dong. Midi... Minuit... même combat. A l'époque, il nous avait fallu quelques jours pour nous y habituer, surtout la nuit (le jour, à quatre gamins, on faisait largement assez de bruit pour couvrir Big Ben itself).

    Bien sûr, cette fichue pendule, je l'avais bien oubliée, depuis un quart de siècle que j'avais quitté la maison familiale. Mais si mes parents ont déménagé à plusieurs reprises depuis, ils ont toujours fait suivre la pendule.

    Erk, j'ai cru que je n'arriverais jamais à m'y réhabituer. Dans mon demi-sommeil, il y a même une nuit où j'ai failli me relever pour prévenir mon père que la pendule avait un problème, j'avais l'impression qu'elle s'était coincée, c'était un vrai carillon dans ma tête... en fait elle sonnait juste minuit et j'étais juste très mal réveillée, ou pas encore suffisamment endormie...

    Finalement, au bout de quinze jours, c'est bon, je ne l'entends quasiment plus. De toute façon, j'ai découvert un truc imparable pour ne plus l'entendre du tout : le champagne du voisin...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :