• Yesssss !

    Je l'ai trouvé ! A la libraire La Mauvaise Réputation, rue des Argentiers, à Bordeaux. Petite librairie toute à fait atypique, où on trouve ce qu'on ne trouve pas ailleurs - la preuve - et où le libraire est extrèmement sympathique ! C'est lui aussi un fan d'art urbain, et il m'a indiqué où sont situés les rares mosaïques Space Invader dans Bordeaux. L'une d'ailleurs était juste à côté de la librairie, ce qui le flattait beaucoup, malheureusement elle a été abimée et il n'en reste plus que deux-trois petits carrés qui ne permettent même pas de se faire une idée du motif :-(

    Et comme ce libraire était décidemment très sympa et qu'il a plein de trucs intéressants (j'y reviendrai souvent je pense), je ne suis pas repartie avec le seul bouquin de Monsieur Space Invader (qui, au passage, a eu les honneurs de l'édition d'hier du 20 minutes, numéro que je conserve donc précieusement) : deux Taschen (consacrés à Man Ray et Edward Weston), et un truc très drôle, Les Lettres de non-motivation de Julien Prévieux, dont je vous reparlerai.

    Comme le monsieur de la librairie était définitivement très sympa (allez, j'avoue, je l'ai trouvé également très charmant) on a papoté de plein d'autres choses, d'Esparbec et de Françoise Rey (dans une librairie qui s'appelle La Mauvaise Réputation, c'est normal), de ce truc collé (ci-dessous) sur une porte juste à côté de la librairie, de syndicats aussi un peu - à l'occasion il dessine pour la CGT. Il y a comme ça des rencontres-rayon de soleil !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :