• Une planche et deux tréteaux

    A Oléron, nous sommes entrés dans une librairie-presse-papeterie. Le genre de magasin qui n'existe plus, ou presque. Des livres, des magazines, des cartes postales, des cahiers et des crayons... et une libraire qui ressemble à une libraire, sympathique et avenante.

    Côté livres, des étagères, pas mal d'étagères, même, et des tables. Des planches et des tréteaux, laissant à l'acheteur tout le loisir de découvrir les dernières nouveautés. Comme me l'a fait remarquer Fabrice, les livres sur des tables, ça donne plus envie de les ouvrir, de les feuilleter. C'est d'ailleurs ainsi que le libraire de la librairie du centre de Pessac présente ses livres. C'est une évidence, en fait. Mais c'est presque si simple que je ne l'avais jamais remarqué.

    J'en suis reparti avec Drive, le roman qui a inspiré le film, et une biographie de Colette.

    Vivent les librairies !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :