• Un chatrenard

    Loukoum a beaucoup grandi, elle a presque sa taille adulte. Fini le chaton, place à une jeune demoiselle vive mais toujours aussi craquante.

    Elle grandit, et ses poils poussen ou, plus exactement, s'allongentt. Comme a dit le vétérinaire, elle n'a pas les poils longs, mais n'a pas les poils courts non plus. Ce qui me convient bien, je n'aime pas les chats à poils courts. L'inconvénient, c'est que les poils longs, ou presque, sont d'une texture particulière, et qu'ils volent et se collent partout, et les poils de Loukoum sont de cette texture. Me voilà donc avec deux chats aux poils mi-longs, qui se collent partout sur mes vêtements, mon tapis, mes draps. Heureusement que je ne suis pas allergique (quoique, je me pose la question, me réveillant régulièrement avec le nez plus ou moins bouché).

    Mais bref, me voilà avec une Loukoumette, qui, presque adulte, se révèle pourvue d'une queue de... renard. Bon, elle n'est pas rousse, mais tigrée, mais question volume, c'est tout à fait ça. C'est très surprenant. J'ai l'habitude des chats à poils longs, en général ils sont pourvus d'une belle queue en panache. Mais là, non. Loukoum a une queue de renard, magnifique, foncée sur le dessus, plus claire et tigrée dessous, et incroyablement fournie. Comme elle a aussi de petits toupets en haut de ses oreilles bien pointues, je suppose qu'elle a du Maine Coon, ou du chat Norvégien, dans ses gènes.

    Pour des photos prouvant mes dires, il faudra attendre un peu. Pas facile de la prendre en photo, car même lorsqu'elle dort, elle se réveille dès qu'elle m'entend allumer l'appareil photo.

    Mais je vous assure, c'est une chatounette à queue de renard. Peut-être une nouvelle race, après tout ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :