• Sur les rotules

    Comme à chaque fois que je dois faire face à une émotion intense, cela me crève, ce qui se rajoute à la fatigue déjà intense que je subis en ce moment. Total, je me suis écroulée ce soir en rentrant, alors que j'avais mis la radio pour écouter une émission qui m'intéressait sur France Culture,émission dont je n'aurais au final pas entendu grand'chose. Et voilà que l'estomac se met à jouer des siennes, résultat du mélange chaleur+stress+contrariété. Evidemment, pour compenser, je mange, pas forcément équilibré. Et je suis trop crevée pour sortir faire du vélo pour profiter de cette soirée splendide - un ciel magnifique et une douceur idéale, le tout sur fond d'air délicatement chaud. Bref, je frôle le marasme, d'autant que je me remets mal de la contrariété dû au sms de mon père, hier matin.

    Je n'aime pas ça, les perturbations émotionnelles, et cette grosse fatigue qui m'assomme. La fatigue je la tolère quand j'arrive, malgré tout, à rester active. Mais quand c'est une fatigue qui me vole mes meilleurs moments, ça ne va pas du tout.

    Je me console en profitant de la douceur du soir sur mon balcon, joliment fleuri, et comme c'est le résultat de mes efforts, cela me met d'autant plus du baume au coeur. Pour une fois les djeuns du quartier ont rangé leurs bruyantes pétrolettes, et seuls les enfants, dans l'aire de jeu en bas, animent le quartier de leurs cris (mais j'avoue que je m'en passerais volontiers). Je viens à l'instant de voir passer deux petites filles, mains dans la main, qui se sont arrêtés un instant pour contempler une tourterelle posée sur une rambarde, charmant tableau.


  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Juillet à 21:40

    Ah, mettre les mains dans la terre, quelle douce sensation !

    Et effectivment quand on voit le résultat et que l'on se dit "c'est moi qui l'ai fait", quel plaisir !

    Et en plus vous êtes douée sans flagornerie aucune !

      • Mardi 4 Juillet à 22:35

        C'est gentil, mais j'ai quand même quelques déconvenues : mes dahlias n'ont pas pris, mes rosiers font la gueule... :-/  Ceci dit, au global, c'est vrai, c'est plutôt sympa et toutes ces couleurs me font du bien au moral !

    2
    Mercredi 5 Juillet à 15:16

    C'est vrai que les plantes peuvent être bien mystérieuses dans le développement ou non.

    Moi, je trouve que ça renforce l'intérêt

      • Mercredi 5 Juillet à 20:49

        Tiens, c'est intéressant comme point de vue ! yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :