• S'arrêter, pour mieux repartir

    Je ne sais toujours pas dire non, mais je commence tout de même (il serait bien temps !) à être capable de dire les choses. Ainsi, lundi, j'ai osé dire à mon médecin "pouvez-vous m'arrêter pour la semaine, j'en ai besoin". Un vrai progrès. Et un réel soulagement quand il m'a répondu affirmativement. Parce ce que j'en avais bien besoin, de cette pause.

    Le week-end dernier avait commencé jeudi, car j'avais posé la journée pour me rendre dans les Landes, pour la retraite de yoga prévue du jeudi soir au dimanche soir. Samedi midi j'ai été voir la jeune femme qui organisait ça : "c'est trop pour moi, je préfère arrêter là". Un rythme trop différent de mon rythme de vie, trop de monde autour de moi, trop de mal à dormir ailleurs que chez moi, trop de blabla bienveillant qui habituellement me plait quand il s'agit juste de cinq minutes en début de cours de yoga, et puis j'étais pas assez en forme pour supporter ça, j'avais envie de rentrer chez moi, de retrouver mes chattes, de faire un grasse matinée - il faut dire que commencer la journée à 7 h 00 du matin, par une méditation, c'était un peu raide, surtout à jeun. Bref, je le referai peut-être, mais une autre fois. Il y a pourtant eu des bonnes choses, la méditation qui commence à 7 h 00 quand il fait encore noir mais que les oiseaux chantent le lever du jour qui s'annonce, c'est sympa. Les filles qui étaient à la retraite étaient sympas aussi, j'y ai même retrouvé… une cadre sup' de la Big Bank ! C'était bien, mais à petite dose.

    Et j'ai bien fait de rentrer plus tôt, j'ai retrouvé La Chatte en petite forme, et j'ai appelé le vétérinaire lundi matin à la première heure, pour prendre rdv dans la journée. La Chatte vieillit, elle a mal aux dents, et une analyse de sang a révélé qu'elle commence à souffrir d'hyperthyroïdie.

    La thyroïde, je pensais avoir moi aussi un problème de ce côté là, mais l'analyse prescrite par mon médecin lundi matin a révélé que non. Par contre, j'explose le taux de cholestérol…. pas bon du tout. Depuis quelques semaines je fais le tour des spécialistes - dentiste, ophtalmo, ORL, etc... je crois que je vais devoir ajouter un nutritionniste à la liste ! 

    Sinon, le moral est bon, le passage à vide du début d'année s'éloigne tranquillement, et cet arrêt de travail de quelques jours me fait du bien. Je ne parviens pas à me reposer, mais je dors une heure de plus tous les matins et c'est déjà ça. Et puis ne pas être au bureau me fait du bien aussi, j'avais besoin d'un petit répit après plusieurs mois intenses. Samedi l'aîné de mes frères vient voir ma mère, ça m'évitera d'aller à l'ehpad ce week-end, là aussi, ça me fera du bien de faire une pause. 


  • Commentaires

    1
    Bleck
    Mardi 12 Avril à 14:52

    Dire non parfois est un grand plaisir tout comme dire oui d'ailleurs c'est à dire s'écouter.

     

    Bleck

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :