• Ras le bol

    Outre le moral qui fait des siennes, j'ai un gros ras le bol du boulot. Les appels des clients internes, c'est chiant, réinitialiser des mots de passe à longueur de journée, c'est pénible et pas intéressant du tout, et pour le reste, les habilitations, la gestion des incidents applicatifs, c'est devenu inintéressant. Je stresse facilement, c'est vrai, et là, j'ai de nouveau mal au ventre tous les lundis après-midis. Et ma (jeune) chef manque d'expérience et se préoccupe plus de son prochain tatouage que de la gestion de l'équipe. Bref, ça me gonfle, ça m'use. Et quand je vois dans mon entourage tant de gens qui ne bossent pas, je me dis que je suis le dindon de la farce. Changer de service, c'est compliqué, changer d'employeur, pas envisageable. Voilà que je pense donc de nouveau à passer à temps partiel. L'an dernier, quand j'ai commencé à en parler, ma chef a bloqué, parce que trop compliqué à gérer au niveau de l'équipe a-t-elle dit, en fait parce qu'elle fait partie de ces gens qui pensent que bosser à temps partiel, c'est pas vraiment bosser. Soupir. Mais voilà qu'une réorganisation plus tard, je fais désormais partie d'une grande équipe, et que l'argument ne tient plus. Bon, je fête mes 55 ans en mai prochain, j'aime bien les chiffres ronds, je pense que je vais faire ma demande de passage à temps partiel dans le courant du premier trimestre 2018.

    Bien sûr, financièrement, j'appréhende, un peu, beaucoup. Mes fins de mois sont difficiles - à vrai dire la fin du mois pour moi suit de très peu le début, et dure beaucoup plus longtemps... Mais voilà, je crois qu'il faut savoir faire des choix. Vivant seule, j'ai déjà une charge mentale assez lourde, si en plus je dois me bouffer la vie en travaillant... :-/

    Voilà une idée intéressante, qui va m'occuper dans les mois à venir. J'ai toujours besoin d'avoir un projet, un but, d'autant plus en ce moment que j'ai le moral flageolant. Objectivement, tout va bien, en pratique ce n'est pas tout à fait aussi simple.

     

    Si je pleure qui me consolera

    Si je tombe qui me relèvera

    Si je sombre qui me repêchera.

     

    Personne, donc, voilà, penser à moi.


  • Commentaires

    1
    Bleu
    Mardi 5 Décembre 2017 à 20:24

    Je te confirme, les projets, c'est le bon truc pour rester concentré sur des choses souvent plus agréables.

    Ce qui marche aussi bien, c'est tout ce qui est art créatif. Je te ferai bien une explication, mais je crois que tu vois de quoi je parle :)

      • Samedi 9 Décembre 2017 à 21:12

        Oui yes  Et tu as raison bien sûr ! Cet après-midi, le temps plus clément m'a permis d'aller faire un tour à la jardinerie, j'en ai ramené de quoi faire une composition fleurie de saison, ça m'a fait du bien de faire qq chose de mes mains !

    2
    Mercredi 6 Décembre 2017 à 22:12

    Mais si, mais si, il y a des personnes pour vous consoler.

    Moi aussi je vais avoir 55 ans l'an prochain et moi j'envie les gens qui ont un travail.

    Mais quand j'en avais un, cela me causait beaucoup de tracas et j'enviais ceux qui n'en avaient pas, de boulot.

    En fait on ai jamais content.

    C'est donc qu'on est vivant !

      • Samedi 9 Décembre 2017 à 21:15

        Merci Didier ! Oui, je sais, j'ai bien de la chance d'avoir du travail, mais depuis deux ans ça devient difficile :-/  Mais c'est vrai, même quand on en bave, c'est quand même bon d'être vivant !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mercredi 6 Décembre 2017 à 22:13

    On est jamais content...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :