• Quand Non, c'est Non !

    Bah j'ai dit non à mon père, je suis restée sur ma position, et s'il fait la gueule - et il fait la gueule - c'est tant pis pour lui. 

    La rituelle visite à l'ehpad hebdomadaire avait pourtant commencé normalement, cet après-midi, mon père se plaignant, ma mère toujours à l'ouest. J'ai même été un peu inquiète car ma mère n'a pas répondu à mon bonjour, d'habitude elle répond "bonjours ma fille" ce qui me permet de savoir qu'elle me reconnait encore. Du coup, j'ai eu un doute : m'a-t-elle reconnue ? A priori, oui. Bref, on discutait, et puis en fin de visite la discussion est venue sur l'aménagement de la chambre de ma mère, désormais en unité protégée. Mon père m'a dit "viens, on va la voir" - la chambre, pas ma mère qui était avec nous. Et là j'ai dit "Non. Non je n'y vais pas, je ne veux pas mettre les pieds dans l'unité protégée." Il a élevé la voix, moi aussi, mais j'ai tenu bon. Du coup, il ne m'a plus parlé, ni même dit au-revoir mais franchement je m'en fiche.

    Voilà j'ai dit non à mon père et j'ai osé l'affronter, ça n'a pas dû m'arriver souvent, allez encore cinquante petites années d'entraînement et j'arriverai à lui dire merde !


  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Août à 20:27

    Eh bien tu vois, il ne m'aura pas fallu cinquante ans de plus, mais seulement deux jours et une réflexion de trop.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :