• Quand la musique et bonne

    rubrique cinoche et bouquins, et, pour l'occasion, musique.

     

    affiche_eden

    Je suis allée voir Eden, hier, le troisième et nouveau film de Mia Hansen-Love. J'avais déjà vu son premier, Le père de mes enfants, que j'avais bien aimé, en dépit d'un rythme un peu lent, et je vais regarder son second (Un amour de jeunesse), qui passe cette semaine sur Arte (au passage, excellente programmation ce mois-ci sur Arte, à l'occasion du "festival du cinéma d'Arte").

    Bref, Eden. Le pitch : dans les années 90, en France, Paul est un jeune DJ qui connait le succès. Musique, filles, coke, argent... il ne se prive de rien. Mais les années passent, et il va réaliser un jour qu'au final, il n'a rien construit.

    Paul est interprété par un acteur non professionnel, Felix de Givry. On connait mon intérêt pour les acteurs non professionnels, que pour un peu je préfèrerai aux pros, et en plus, pour le coup, ce Félix, on en croquerait tellement il est mignon. Ceci mis à part, le film est un peu lent, un peu long à se mettre en place, mais l'intrigue est intéressante, et la bande son, excellente pour qui aime les musiques électroniques. J'ai donc passé un bon moment d'autant qu'en dépit de ce qu'on pourrait croire, la fin du film évite tout mélodramatisme.

    Du coup, en rentrant, j'ai branché ma chaîne sur Radio-Nova* :-) Et je me suis immédiatement rappelé pourquoi je ne l'écoutais plus : les pubs :-(  (beurk ya même des pubs débiles pour Meetic !) Je ne supporte plus la pub à la radio, ça me gonfle, en particulier le matin quand je prends la voiture pour aller bosser, je n'ai pas envie de pubs à ce moment là. Du coup, j'écoute FIP, zéro pub merci le service public ! J'aime bien FIP, très jazzy et world music, mais parfois j'aime bien des choses plus électroniques, plus actuelles. Quand j'étais sur Pessac, j'écoutais Radio Campus (ouais je suis trop jeune dans ma tête) mais son rayon d'émission est un peu court, et je n'arrive pas à la capter à Caudéran.

    * Radio-Nova. Autrefois, à Bordeaux, on avait Radio Sauvagine. Des animateurs et des pubs à l'accent local, une programmation actuelle et éclectique, j'adorais. Puis Nova a racheté Sauvagine, maintenant ça s'appelle Nova-Sauvagine mais les animateurs ont tous l'accent formaté et sans personnalité des médias d'aujourd'hui (raison pour laquelle je n'aime pas les films en VF), ça parle beaucoup (trop) et il ya des "pauses publicitaires" qui m'énervent. Je vais devoir chercher une radio qui passe des musiques électroniques, sans trop de pub, si ça existe.

    J'aime bien les musiques électroniques, sans y connaitre grand-chose. Sur FIP, quand j'entends un titre qui me plait, je vais sur le site, je prends les coordonnées du musicien et je vais chercher le cd à la médiathèque. Je ne trouve pas forcément le cd en question à la médiathèque, mais il y a en général d'autres cd de l'artiste concerné. Disons que la médiathèque a un bon catalogue et que j'arrive facilement à trouver mon bonheur, parce que la programmation de FIP est assez grand public, finalement. J'ai beaucoup plus de mal à trouver les artistes programmés par Nova, et Radio Campus, car la médiathèque ne consacre qu'un tout petit, vraiment tout petit, bac aux musiques électroniques :-/

    Toujours est-il qu'Arte consacrait cette semaine un reportage sur Kraftwerk, que j'ai pu regarder grâce au replay. Ca, c'est une suuuuuuper découverte pour moi, le replay, et je trouve ça génial. La télé, quand je veux, c'est bien. Je subodore que si je changeais mon forfait téléphone pour un forfait avec plus d'internet, je pourrais même dire : la télé où je veux, c'est génial. Je n'en suis pas là, je gère mes dépenses prudemment, et l'heure n'est pas au changement de mon forfait, et puis de toute façon, l'intérêt serait de regarder la télé sur mon smartphone dans le bus, pour optimiser mon temps, sauf que mon estomac est trop sensible pour que je puisse regarder autre chose que le paysage.

    Sinon, un endroit où j'écoute la musique, c'est au boulot, sauf que c'est pas moi qui choisit, c'est mon collègue qui fait le DJ. J'ai eu un peu de mal, au début,, car j'avais besoin de me concentrer pour apprendre mon nouveau métier, et que ce n'était pas facile avec du rap en fond sonore, et puis finalement maintenant ça va, et j'ai même appris à apprécier le rap... cubain. C'est quand il passe du Mickael Jackson que j'ai plus de mal (noooooon pas lui) mais dieu merci, ça ne dure jamais trop longtemps.

    Yoouuuu are not alone... ah non, décidemment, je ne peux pas. Quelle soupe. Tiens, demain, je prends les manettes et je passe de l'électronique  :-)

    Trans Europ Express. Trans Europ Express. Trans Europ Express. Pas de doute, ça c'était bon, et ça l'est toujours !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :