• Pont

     
    Avec cette parenthèse paloise, j'ai failli louper ceci :
     
    pont
     
    La construction du quatrième pont de Bordeaux. Je croyais que le projet était encore dans les cartons, et puis j'ai appris l'autre jour par hasard que la construction avait déjà commencé. J'ai profité d'être bien en jambes aujourd'hui pour filer en vélo jusqu'au bout des quais, et puis j'ai constaté par moi-même qu'en effet, ce quatrième pont est bien en cours de réalisation. Ca fait bizarre, un nouveau pont, ce n'est pas rien, surtout quand que celui-ci se situe en plein centre-ville.
     
    Cet après-midi était l'occasion pour moi de renouer avec une vieille habitude, l'aller-retour à Bordeaux le dimanche après-midi, jusqu'au bout des quais, une belle distance. Je suis contente d'avoir bien tenu le coup, je n'avais pas eu l'occasion de rouler aussi longtemps depuis l'été dernier.
     
    J'avais aussi oublié que le premier dimanche du mois, le centre-ville de Bordeaux est fermé à la circulation pour les voitures. Du moins, l'hyper-centre. Mais c'est d'autant plus agréable. N'empêche, il faut impérativement que j'aille m'acheter un casque. Inimaginable il y a encore quelques années, j'en ressens vraiment le besoin maintenant.
     
    Beaucoup de monde, donc, sur les quais, comme toujours. Des rollers, des poussettes, des vélos, des joggers, des familles, des amis, des couples... Un cours de fitness en musique et en plein air, très suivi, à un bout des quais, des percussions et des danseuses africaines sur le miroir d'eau, de façon impromptue... Les quais le dimanche, c'est toute une ambiance.
     
    Sur la (belle) façade des quais, une devanture m'a fait rire :
     
    tronconneuse
     
    Des fleurs d'un côté, des tronçonneuses de l'autre, et des tronçonneuses efficaces, vu la taille du pot de fleurs au-dessus ! J'ai trouvé la juxtaposition rigolote. Désolée pour le reflet, qui cache les tronçonneuses, mais je vous assure, il y en a plein la vitrine !
     
    Comme souvent, j'ai vu à Bordeaux des choses intéressantes. Cela fait plusieurs fois que je me dis que je devrais consacrer une après-midi au quartier des Chartrons, dont les bâtiments ont été réaménagés de façon surprenante. Ainsi, plusieurs façades anciennes ont été conservées, et les nouvelles constructions érigées légérement en retrait, ce qui donne un résultat pour le moins original.
     
    batiment
     
     
    Un peu plus loin, je me suis trouvée dans une rue... surprenante...
     
    defense
     
    J'ai regretté que la voiture soit devant, cela gâche l'effet "dépaysant" de l'inscription. C'est une large rue dans un ancien quartier industrieux à proximité immédiate des quais, on peut s'imaginer encore l'activité qu'il devait y régner à l'époque où Bordeaux était encore un port. Une rue qui donne directement sur les quais, encore pavée comme autrefois, une vraie torture quand on y roule en vélo ! Des maisons, des garages, des locaux désaffectés, dans lesquels se sont installés des roms, je pense. Des enfants jouaient dans la rue, à même les pavés sales et mouillés, des femmes brunes, chignons, savates et jupes longues, lavaient du linge dans des bassines. Un fossé entre eux et moi, entre mon monde et le leur. Que viennent-ils chercher en France ? y trouvent-ils autre chose que la misère ? Iront-ils encore plus loin ?

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :