• Plus zen du tout :-(

    J'ai passé une semaine qui m'a laissée sur les rotules, et ce n'est pas fini. La bascule informatique est une catastrophe, nous occasionnant un stress incroyable. Des dossiers perdus, des dossiers dont on ne sait plus où ils sont, des dossiers à ressaisir sur le nouvel outil informatique. Et des appels téléphoniques de clients mécontents, encore et encore.

    J'étais à cran, vendredi soir en débauchant. Des journées épuisantes, sans pouvoir prendre de pause. J'ai quitté le boulot vendredi, suis allée faire les courses en suivant. En passant devant l'agence de voyage qui m'a procurée le voyage à New-York, je n'avais qu'une envie : y entrer et demander un billet, pour n'importe où ! Hier après-midi, comme j'attendais le tram, une publicité m'a attiré l'oeil : il s'agissait d'une publicité pour la cité de l'architecture à Paris. Une de mes cousines a un appartement à Paris, justement, et il est libre au mois d'août : je viens de réserver mon billet de train sur le site de la SNCF. Ce sera donc Paris.

    De quoi me pemettre d'envisager la semaine à venir, probablement aussi éprouvante que celle passée, avec un peu plus de détachement.

     

    Heureusement que ce week-end m'a permis de faire une pause. Si les conditions météo, détestables vendredi soir, ne m'ont pas permis d'aller me défouler au bal des pompiers,  j'ai tout de même bien profité de ma journée d'hier, agréablement terminée par un beau feu d'artifice (il ne pleuvait plus, mais j'avais tout de même un pull et un  blouson, c'est dire la température !). Après le feu d'artifice, un orchestre assurait l'animation, j'ai passé un bon moment, une bonne dose de décibels plein les oreilles font parfois le même effet qu'une bonne cuite, lendemain difficile en moins. Hier et aujourd'hui, de longues balades dans Bordeaux, à la recherche d'idées en prévision de mes vacances à venir, que j'attends avec impatience.

     

    L'évênement du moment, c'est que j'ai momentanément une colocataire. A quatre pattes. Je garde momentanément la chatte d'une amie partie en vacances. J'ai redécouvert qu'un chat, ça a des inconvénients. Ca miaule, ça perd ses poils, la litière sent mauvais... Bon, d'accord, c'est agréable quand ça ronronne. Pas suffisant pour me décider à en adopter un, finalement.

     

    Le week-end se termine, je n'ai pas vraiment envie d'aller bosser demain, j'espère que la semaine va vite passer. En attendant, je vais aller me mettre au lit avec un bouquin de Jane Austen, et un chat ronronnant !

    Et les vacances, c'est la semaine prochaine !!!    :-)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :