• Peut mieux faire...

    Le moral était déjà bas, mais j'ai carrément craqué ce matin, quand une de mes tantes m'a téléphoné pour prendre de mes nouvelles. Ya pas tant de monde que ça qui s'inquiète pour moi, et ça m'a fait chaud au coeur, même si j'étais désespérée quand elle m'a dit qu'elle ne passerait pas voir ma mère à l'hôpital. Elle devait venir, et en profiter pour me voir, mais sa belle-fille a elle aussi des problèmes de santé, et il est normal que ma tante s'occupe d'elle en priorité. Coup dur, car même si je ne devais la voir qu'une heure ou deux, ça m'aurait fait du bien. Elle vit au Pays Basque, ce n'est pas si loin que ça de chez moi, et c'est toujours  rassurant de savoir qu'au pire, je peux y descendre en deux heures de voiture. Sauf que là, elle part à Montpellier pour s'occuper de sa belle-fille :-(  Ceci dit je sais qu'elle sera toujours joignable par téléphone - ou par appel vidéo sur messenger, ma tante est à la pointe du progrès ! Celle-ci de mes tantes, la plus jeune de toutes, est aussi la plus dynamique et la plus positive.

    Du côté de ma mère, si, physiquement elle se remet de son opération, elle est toujours dans un "ailleurs" qui, au demeurant, l'empêche de se sentir seule : elle discute toute la journée, soit avec un "invité" invisible ("j'ai un invité, il a mangé avec moi ce midi" m'a-t-elle dit hier) soit avec une autre de mes tantes - qui, bien sûr, n'est pas là. Et il faut le voir pour le croire : elle dialogue. Ca peut paraître drôle, et j'aimerai avoir assez de distance pour prendre ça avec humour, en fait c'est émotionnellement difficile, j'ai l'impression de la voir s'éteindre.

    Je n'y suis pas allée aujourd'hui, je n'aurais pas pu, j'irais demain. Aujourd'hui, c'est le plus jeune de mes frères, qui vit à Poitiers, qui est descendu. Il ne faut pas espérer qu'il en ait profiter pour venir me voir, ou au moins me téléphoner. Mais ça, j'en ai fait mon deuil. Je n'ai jamais été particulièrement proche de lui, et de toute façon il faut savoir admettre qu'on ne peut pas plaire à tout le monde. J'ai eu du mal à m'endormir hier soir, et j'ai mal dormi, il y avait un gros coup de vent et ça me rend toujours un peu inquiète. J'espère mieux dormir cette nuit.

    Sinon, le plaisir du moment, c'est la lecture du Clan des Otori, que Corentin m'a passé en m'en disant le plus grand bien. Ce ballot ne m'a passé que le premier tome, que j'ai déjà fini, et il va me falloir attendre la reprise du boulot pour avoir le second volume. Diantre, j'en trépigne !

    Le moral est meilleur ce soir que ce matin, de toute évidence j'ai vraiment, vraiment, vraiment beaucoup de progrès à faire en matière de gestion du stress et des émotions !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :