• Pau

    L'orchidée paloise fleurit de nouveau, c'est sa troisième floraison depuis que mes collègues palois me l'ont offerte, à l'occasion de mon départ de Pau, et de mon retour sur Bordeaux.

    Je me pensais un cas isolé, à ne pas avoir supporté Pau et le déracinement. Et puis finalement, j'ai appris que je n'étais pas la seule à ne pas être restée à Pau. Une fille a fini par démissionner, pour se rapprocher de son ami, vivant à Bayonne, puis une autre fille, après un an d'allers-retours hebdomadaires entre son appartement solitaire palois et sa maison familiale sur Bordeaux, a finalement réintégré son service d'origine (le hasard fait qu'elle travaille désormais dans le bureau à côté du mien), puis la DRH elle-même (elle avait remplacé le DRH en place lorsque j'y étais, qui lui même était revenu sur Bordeaux, comme par hasard), pourtant motivée ! est également réintégrée sur Bordeaux. Un arbre ne se transplante pas facilement, un être humain non plus, finalement.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :