• Pardon

    Un banc, non loin de chez moi.

     
    Je suis un con un connar
    un salop j'ai mantit à une fille
    elle s'appelle (illisible)
     
    pardon pardon pardon pardon
    pardon pardon pardon pardon
    pardon pardon pardon pardon
     
    je prefer partir de la
    vie je ne pourrer pas vivre dans
    le mansonge toute ma vie pardon
     
    J'ai trouvé la fin du texte assez inquiétante, mais je ne vois pas bien ce que je pourrais faire, et l'inscription semble déjà ancienne. J'ai été remuée par ce message.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :