• Papillotte de poulet

    A votre avis, qu'y a-t-il là dedans...

     

    J'ai trouvé une recette dans le journal TV de dimanche dernier. Il s'agissait d'une recette de poulet en papillotte, avec un mélange de fromage de chèvre, de miel, d'olives noires... Cela paraissait fort intéressant. Sauf que je n'aime pas le chèvre, et que mes fils n'aiment pas le sucré-salé...

    J'ai donc adapté la recette, en conservant... le poulet, et les olives noires ! 

    Bref : voici les ingrédients :

    - 4 blancs de poulet

    - 1 dizaine d'olives noires

    - 200 grammes de Carré Frais Gervais

    - sel, poivre, et... cumin (en poudre)

    Dans un saladier, mélangez le Carré Frais+sel, poivre, du cumin, les olives noires coupées en petits morceaux.

     Coupez du papier d'aluminium en 4 rectangles de 30/40 cm de côté. Au milieu de chaque papier, posez un blanc de poulet que vous déplierez puisque généralement ils sont plutôt repliés sur eux-mêmes, déposez 1/4 de la préparation à base de Carré Frais. Saupoudrez de cumin (si vous aimez bcp le cumin, vous pouvez aussi en déposer sur le papier d'alu sous le poulet), faites de jolies papillottes et enfournez. Là encore, j'ai adapté la recette qui donnait un temps de cuisson de 10 min. J'aime le poulet assez cuit, j'ai donc fait cuire mes papillotes presque une demi-heure, température 200° (ce qui doit correspondre à un thermostat 6). J'ai servi les papillottes avec de la semoule de blé pour faire l'unanimité autour de la table, personnellement j'aurais préféré du boulgour ou du quinoa...  D'accord, la photo ne rend pas forcément bien, mais je vous assure que les papilles ont apprécié !

    BON APPETIT !

     

     

    Dans un film d'Isabelle Coixet, sorti il y a 3 ans je crois, The Secret Life of Words, il y a quelques scènes fabuleuses mettant en scène un cuistot, sur une plate-forme pétrolière quasi-déserte, préparant les repas pour les quelques personnes encore présentes. Il prépare le repas en écoutant, volume à fond, une musique choisie pour illustrer le plat. La Traviata pour un plat de pâtes à la Bolognese par exemple. Ce soir, pour préparer mes papillottes, j'avais mis un vieil album de Pink Floyd, Wish you Where Here. Pas grand'chose à voir avec le poulet c'est vrai, mais très agréable quand même ! ;-)) 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :