• Oh my GoT !

    Bon voilà, je suis à peu près à niveau puisque j'ai terminé hier soir le visionnage des trois premières saisons de Game of Thrones, dont mes collèges parlent si souvent le midi. Pour peu que j'arrive à regarder rapidement la 4 en streaming, je serais tout à fait à jour quand commencera la saison 5, sauf que, pas de chance, n'ayant pas OCS il faudra que je me contente de ce qu'en diront mes collègues, le midi.

    La troisième saison finie, donc, je suis un peu "en manque". Car oui, j'ai beaucoup aimé cette série ! Ce qui n'est pas très original, du reste, vu son succès. Disons que je ne déroge pas à la règle !

    J'ai abordé la série sans a priori, ne sachant de quoi il retournait, mis à part qu'il s'agissait de fantasy. Et la fantasy, perso, j'ai eu ma période, et je me suis vite lassée du côté guimauve molle de la fantasy. C'est gentillet quand on est un ado ou un adulescent encore boutonneux, mais, quand on est adulte, on a envie de se mettre du solide sous la dent.

    Et voilà que, justement, du solide, c'est ce que nous offre GoT. "C'est du brutal", comme disent les Tontons flingueurs. Dès le premier épisode j'ai été soufflée par la densité de l'intrigue, la violence omniprésente et sans limites. Ce qui m'impressionne le plus ? D'une part, le fait que chaque dialogue, et chaque action, nécessitent qu'on y soit attentif. On attend la fin de l'épisode pour la pause pipi ! D'autre part l'impression qu'il n'y a pas de limites : dialogues crus, violence, sadisme,... Pour autant, c'est gore sans être trash, cru sans être vulgaire. GoT, ça reste de la fiction, rien à voir avec de la téléréalité tout de même (et heureusement). J'apprécie tout particulièrement de voir, enfin, de la fantasy adulte, et je ne parle pas que de l'aspect sexuel, bien sûr. J'aime également la multiplicité des personnages, qui multiplient d'autant l'intérêt pour la série. C'est tout à fait passionnant de suivre autant de personnages - et absolument terrifiant de ne pouvoir deviner, lorsque commence un épisode, s'ils seront encore tous vivants quand surviendra le générique de fin. J'ai été véritablement traumatisée par la fin du huitième épisode de la troisième saison, lorsque (spoiler inside) les Stark se font tous massacrer sans qu'on s'y attende. Coté suspense et rebondissements, on est servi !

    Pour le négatif... si je suis convaincue par la série, j'ai tout de même quelques critiques à faire. La diversité des différentes régions ne s'imposait pas, à mon sens, et manque de crédibilité. Ca, c'est un défaut fréquent en fantasy. La Belgariade et la Mallorée en sont le meilleur exemple : on trimballe un héros à travers une infinité de régions et de climats différents, ça remplit les pages mais au final c'est un peu creux. Je pense que George RR Martin aurait pu construire son univers uniquement autour de l'univers principal de la série, à savoir l'univers médiéval, le tout aurait acquis une cohérence plus grande encore. Du reste, ça fait un peu bizarre, cet univers médiéval si proche de l'Angleterre réelle, mélangé à d'autres univers totalement imaginaires et, de fait, moins bien crédibles. De fait, j'ai mis un certain temps avant d'adhérer vraiment à la partie "targaryenne" de l'intrigue du fait du caractère par trop "exotique" et imaginaire des peuples et décors. Quand on se lance dans de la fantasy médiévale, il faut s'y tenir et éviter de trop sans écarter sous peine de ridicule. Si Martin voulait des contrées étrangères, m'est avis qu'il aurait dû regarder du côté d'un univers plus raccord avec son univers principal, comme un univers inspiré des vikings par exemple. La fantasy souffre fréquemment d'un trop-plein d'imagination !

     

    Ttandis que je rédigeais cet article j'étais également en train de chercher un site sur lequel regarder la saison 4 en streaming. J'en ai trouvé un, reste à savoir ce qu'il donne, et si la saison 4 sera à la hauteur de mes espérances. Mais, comme m'a dit Thomas ;-) "non, pas Tyrion, pas Tyrion !"  ;-))


  • Commentaires

    1
    Loïc
    Lundi 29 Septembre 2014 à 23:04
    Merci Carla, je sais à quoi m'en tenir : ça ne me tente pas du tout !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :