• Mode de vie du célibataires : les courses

    Tu te retrouves seul pour la première fois de ta vie jeune padawan ? quadragénaire largué par son ex et qui se retrouve dans un T2  au deuxième étage sans ascenseur ou étudiant lâché par ses parents dans une chambre de 9 m² ? Alors lis : ceci est pour toi.

    Faire les courses

    Règle d'OR

    Ne jamais prendre plus que tu ne peux porter. Donc, pas de chariot. Deux poches. Quand elles raclent le sol, et que tes bras te semblent être devenus ceux d'un quadrupède arboricole, tu arrêtes tes courses. Et tant pis s'il te fallait aussi du dentifrice. De toute façon, le dentifrice est à l'autre bout du magasin : tiens-tu à refaire le magasin en sens inverse, avec ces deux poches que tu as déjà du mal à porter ?

    Parce que tes poches, non seulement tu les as trainées dans tout le magasin, mais il faut encore que tu les vides, que tu fasses la course avec la caissière qui va te balancer tes articles dans  n'importe quel ordre (règle numéro 2 : ranger tes articles avec ordre pour optimiser le moindre cm3 de tes deux petites moches), que tu re-remplisses tes poches, que tu les portes jusqu'au coffre de ta voiture. Arrivé chez toi, il faut aussi que tu les décharges, que tu les montes à ton étage, sans ascenceur, sans parler de ce c** d'architecte qui a installé dans l'entrée une foutue porte avec groom. Tu arrives à la porte, tu poses tes poches. Tu cherches tes clés (variante féminine, tu retournes ton sac et tu cherches tes clés). Tu ouvres la porte, tu la tiens avec le pied, tu fais un joli volte-face arrière pour tenir la porte avec le dos, tu attrapes tes poches, tu refais un joli volte-face (avant cette fois-ci) pour laisser la porte se refermer. Et tu te tapes l'escalier avec tes poches, et ton trousseau de clé entre les dents. Arrivé devant chez toi, tu poses tes poches, tu ouvres ta porte, tu reprends tes poches et tu vas les poser devant le frigo. Tu crois en avoir fini avec tes poches ? eh ! duschmol ! si tu poses tes poches devant le frigo tu ne peux pas ouvrir celui-ci ! allez, déplace tes poches une dernière fois :-)

    De toute façon, ce n'est pas la peine de prendre plus que tu ne peux porter. Puisque célibataire de quarante ans ou étudiant de 20, si tu es seul, tu dois avoir un frigo table-top. De quoi y rentrer une demi-plaque de beurre, une bière et une tomate. L'essentiel, quoi.

     

    Allez, pleure pas. Demain je te raconte comment faire marcher ta machine à laver !


  • Commentaires

    1
    l-homme-des-cavernes
    Mercredi 3 Août 2011 à 18:35
    Excellent ! Bravo !
      • l-homme-des-cavernes
        Mercredi 3 Août 2011 à 22:00
        Hé ! Monsieur l'Homme des Cavernes est de retour ! :-) J'espère que les poissons ont mordu à l'hameçon !
    2
    Feuilles_d_Acanthe Profil de Feuilles_d_Acanthe
    Jeudi 18 Août 2011 à 21:58
    Et j'avais oublié de dire : pour une femme, il faut encore rajouter ce fichu sac à main à se trimballer, en plus des poches (j'ai donné ce soir). Et pour tout arranger, ce soir, la lumière de l'escalier du sous-sol était en panne...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :