• Meetic, l'expérience, épisode 3 : les messages.

    Un message m'attend, car il y a aussi une messagerie. Je clique : c'est Zorglub (un pseudo péché au hasard de mes balades sur meetic). "cc, on discute un peu ?". Je regarde son profil : mon dieu qu'il est moche ! non, je ne discute pas. Pas très charitable, et pas du tout polie, je ne réponds même pas.

    Les visites de ces messieurs continuent sur ma fiche, mais pas de flash supplémentaire. Mes cheveux au vent n'inspirent que moyennement.

    Nouveau message, de Pygmalion135, intitulé "Bon.". Je clique dessus : ah mais non, pour le lire il faut que je m'abonne en payant. Je découvre que je peux lire les messages des abonnés (je vérifie, Zorglub est abonné) mais pas ceux des non-abonnés comme moi. D'ailleurs, je ne peux pas non plus envoyer de message. Suis-je assez motivée pour m'abonner ? Non, toujours pas, bien que ce monsieur là paraisse plus attrayant, sur la photo mais aussi d'après ce que sa fiche dévoile de lui, à travers ses goûts et son petit laïus de présentation. Comme je maîtrise de mieux en mieux le fonctionnement du site, je découvre que de toute façon, je pourrais éventuellement l'inviter à un tchatte, lorsqu'il sera lui même connecté.

    Un mot sur les photos, sur les profils. J'avais entendu dire que Meetic, c'est une publicité pour Photoshop. Pour ce que j'en ai vu, pas du tout. Ou alors la tranche d'âge que je visite est aussi peu douée que moi en informatique. Car les photos sont "natures" et pas vraiment flatteuses. Après tout, c'est très bien comme ça. Mais tout de même, parfois, ça fait peur...  Quand aux profils : je trouve que la majorité des profils sont d'une pauvreté consternante. L'essentielle de la fiche est constituée par un questionnaire objectif avec des réponses à cocher (fumeur/non fumeur/fumeur occasionnel, par exemple), ce qui ne rend pas du tout compte de la personnalité de la personne, bien sûr. Mais il y a tout de même toute une partie de texte libre, qui permet de se présenter plus longuement. Et cette partie là est rarement développée. Au pire, j'y ai appris que Rahan cherche "une femme feminine, une femme-femme" ou que Mickey, 52 ans, cherche "une femme entre 36 et 45 ans"....

    J'ai donc fait le tour du fonctionnement du site, je me suis déjà fait une petite idée des hommes qui s'y trouvent, pour la plupart sincèrement à la recherche d'une compagne pour en finir avec leur solitude. Je vais continuer l'expérience, parce que la curiosité n'est pas le moindre de mes défauts...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :