• Mademoiselle, de Park Chan-Wook

    Mademoiselle, de Park Chan-wook

     

     

     

     

     

     

    Corée, années 30. Un faux comte japonais, mais vrai escroc coréen, aidé d'une fausse servante, mais vraie voleuse, veut mettre la main sur la fortune d'une jeune japonaise de bonne famille, également convoitée par l'oncle de celle-ci, par ailleurs amateur des romans du divin marquis... mais les choses ne sont pas toujours ce qu'elles paraissent, et Park Chan-Wook prend plaisir à nous le prouver.

    Du beau cinéma. Un décor magnifique (le réalisateur a trouvé une demeure incroyable, moitié manoir anglais moitié maison traditionnelle japonaise !), des costumes splendides, des acteurs à la hauteur de l'intrigue et, justement, une intrigue qui nous tient en haleine tout au long des deux heures vingt du film, qualifié de " thriller psychologico-érotique" par Wikipédia, formule qui me fait bien rire, mais, au demeurant, est exacte. Il y en a pour tous les goûts dans ce film. Il y avait longtemps que je n'avais pas été autant captivée par un film, et que je n'avais pas été autant prise par une ambiance, au point d'en oublier où j'étais.

    A découvrir, assurément.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :