• Le projet du moment

    Je me suis rendue compte que pour lutter contre les pensées qui tournent en boucle, les diriger sur une idée, positive, est très efficace. Je pourrais faire de la méditation, mais me concentrer sur ma respiration est difficile pour moi, alors qu'essayer de me concentrer sur un projet est plus facile.

    En l'occurrence, l'aménagement du balcon du séjour.

    Facebook étant mon deuxième meilleur ami, juste après Google, il m'envoie régulièrement des "souvenirs" de ces dernières années sous forme de photos que j'avais postées, et en ce moment les photos sont celles de mes précédents printemps, tout en potées fleuries ornant mes balcons.

    Or cette année, mon balcon est moche, et sans fleurs.

    D'abord, parce que le temps n'a pas été très favorable aux plantations jusqu'à présent, ensuite, parce que je suis fauchée, j'ai en effet plus de mal à équilibrer mon budget depuis que je suis de retour sur Pessac. Enfin parce que j'ai pris conscience que les fleurs, c'est joli l'été, mais ça ne dure que l'été, et que dès l'automne mes jardinières sont moches, et le sol du balcon, sali par les feuilles et les fleurs mortes, et qu'au printemps il faut que je réinvestisse de nouveau dans des plantes.

    Mais comment aménager un balcon, étroit et tout en longueur ? Paradoxalement, je n'ai pas trouvé grand'chose sur internet, et il faut que je réfléchisse à ce que je veux faire, dans les contraintes du lieu, de mes finances, en tenant compte de ce problème de saisonnalité trop courte. Autrement dit, je veux un balcon joli, végétalisé, mais de façon permanente et cela, en tenant compte d'un budget serré.

    Le problème est donc posé, il faut donc que je le résolve.


  • Commentaires

    1
    Bleu
    Vendredi 30 Mars à 23:37

    Quelques idées en vrac : Prend des plantes pérennes. Les aromatiques comme le thym, la ciboulette ou l'oseille se prêtent bien au jeu. Pour les fleurs, je peux te conseiller de récupérer les graines pour les replanter l'année suivante (c'est ce que je fais depuis des années), et le mieux à ce niveau est d'aller les chercher dans la nature, plutôt que de les acheter en magasin. C'est un peu tard pour cette saison, mais d'ici quelques mois, tu pourras commencer à aller te balader avec un sac et une paire de ciseaux. Là encore, la solution de facilité, c'est si ta municipalité plante des fleurs. Typiquement, ils choisissent des plantes qui sont vivaces et demandent peu d'entretien. Et n'en ont rien à faire qu'on récupère les graines. Et si tant est que tu bricoles un tout petit peu, il y a des choses sympas à faire pour l'aménagement (je dois encore parler chez moi du support pour plantes grimpantes que j'ai réalisé au fablab).

      • Lundi 2 Avril à 18:19

        Ah, je suis impatiente de voir le résultat de ton travail au fablab !

        Concernant les fleurs, je suis mitigée, j'ai du mal à imaginer un balcon sans fleurs, mais c'est gourmand en eau, salissant et coûteux, quoique je retienne ton idée de les récupérer en graines. Pour les aromatiques, tu as tout à fait raison, c'est ce que je vais faire côté cuisine yes

    2
    Bleu
    Mardi 3 Avril à 22:16

    Les fleurs que je récupère dans la nature sont justement vivaces, et demandent peu d'entretien. J'arrose vraiment en cas de sécheresse ou de grosse chaleur, mais en dehors de ça, je laisse la nature faire son office. Jusqu'à présent, ça marche pas trop mal.

    3
    Bleu
    Mardi 3 Avril à 22:17

    Sinon, l'autre astuce consiste à arroser soit la nuit tombée, soit le jour levant, histoire que ça ne s'évapore pas tout de suite et que ça soit bien absorbé par les plantes.

      • Dimanche 8 Avril à 21:34

        Oui, et tu as d'autant plus raison que mes plantes étant dans des pots de plastiques, je dois d'autant plus faire attention à en doser l'arrosage, car l'évaporation n'est pas pareille qu'en pleine terre !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :