• Le petit plaisir régressif

    De temps en temps, le soir, quand je suis fatiguée, je me fais un petit plaisir régressif. Au lieu de la soupe habituelle, je me fais un grand bol de chocolat chaud.

    Du lait concentré, car c'est plus onctueux et goûteux que du lait normal, du chocolat en poudre Poulain, bien fort en chocolat, et des tartines de pain, ou des biscottes, avec du beurre, et, ce soir, du miel venu de chez un apiculteur du département (pas question d'acheter du miel en supermarché !).

    Il y a le thé, bien fort, le matin, mais le chocolat chaud, pour moi, c'est forcément le soir, l'hiver, quand il fait froid et noir dehors. C'est une douceur sucrée et régressive, qui fait du bien "par où ça passe" comme on dit, et qui réconforte agréablement l'esprit et l'estomac. Je ne m'offre ce délice qu'une fois de temps en temps en temps, le plaisir doit rester rare pour être d'autant plus apprécié.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Novembre 2016 à 22:00

    Mais sans ce genre de plaisirs, pas si régressifs que cela je trouve, que serait la vie !

    Moi, mon péché mignon gustatif, quand c'est la saison, ce sont les bigorneaux !

    Chacun son truc !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :