• Le mini abécédaire

    E - Elections. Le meilleur programme, et tourné vers l'avenir, c'était celui de Benoït Hamon, et il n'aura fait qu'un score minuscule. Quelle désillusion ! Que voter au second tour ? je me pose la question. Le Pen, c'est Le Pen, pas besoin de faire un dessin, c'est l'assurance de graves troubles si elle était élue, mais le programme de Macron n'est pas moins inquiétant. Que faire ?

    F - Froid. S'il n'y avait que moi, je serais partie m'installer dans un pays chaud. J'ai horreur des retours de froid en plein printemps, et ce n'est pas fini :-(   L'été toute l'année, ça m'irait tout à fait.

    H - Haut potentiel. Autre mot pour parler des surdoués, des adultes en particulier. Je ne m'étais jamais posée la question, trop persuadée d'avoir une intelligence plus que moyenne. Mais Julie m'a interpelée sur le sujet, et m'a amenée à me documenter sur le sujet. J'ai appris que la douance, ce n'est pas seulement une question de QI, mais aussi de sensibilité, de mode de fonctionnement du cerveau. Dans les "symptômes" du haut potentiel, j'ai eu la surprise de me retrouver sur plusieurs points. Je ne sais pas si je suis, ou non, à "haut potentiel", et ce n'est pas si important, ce qui l'est c'est que cela m'a fait du bien d'apprendre que certaines de mes étrangetés ne le sont pas tant que ça, finalement, et que je ne suis pas la seule extraterrestre perdue sur Terre !

    M - Ménopause. Ca fait deux nuits que je dors mal, et que je me réveille en ayant chaud... Euh, quoi, je ne serais pas un pur esprit ? J'aurais un corps, et celui-ci me trahirait ? Désillusion cruelle et amère.

    M - Mots de passe. Si les informaticiens qui conçoivent les applications protégées par des mots de passe faisaient aussi la hotline utilisateurs (allo, j'ai oublié mon mot de passe, allo mon mot de passe il marche pas pourtant j'ai bien mis une majuscule une minuscule un chiffre et un caractère spécial....), il y a belle lurette qu'ils auraient compris et trouvé d'autres solutions, plus rationnelles, plus simples et moins coûteuses pour les entreprises. Je n'en peux plus de réinitialiser des mots de passe, mon boulot est de moins en moins intéressant et ma patience de plus en plus limitée.

    P - Parents. Mon père doit être hospitalisé la semaine prochaine, ma tante va aller s'installer chez eux pour s'occuper de ma mère puisque celle-ci ne peut plus rester seule. Comment ferait-on si ma tante n'était pas disponible, ce serait compliqué, je bosse, j'ai mes propres impératifs, je ne peux pas aller m'installer une semaine chez mes parents. Ma tante m'a un peu mis la pression ce midi, au téléphone, pour que je prenne les choses en main et que je trouve une solution, en me disant que mes parents sont désormais dépassés par la situation. Elle est bien gentille, mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Si ma mère devient sénile, ce n'est pas le cas de mon père, et si je leur ai dit il y a deux mois qu'ils devaient faire face au problème, je ne peux aller contre leur volonté. Mon père, que j'ai eu au téléphone ce soir, est de plus persuadé que l'intervention qu'il doit subir, la pose d'un stunt sur une artère, va améliorer son état de santé... Gérer mes parents, c'est compliqué, s'il faut aussi que je gère la pression de ma tante maintenant, ça va être compliqué...

    S - Sport. L'avantage de la salle de sport le dimanche, c'est que j'y suis seule, ou presque, c'est un vrai avantage. Du coup, j'ai encore plus de mal à y aller dans la semaine. A vivre seule, je me suis aussi habituée à être seule, et je deviens un peu sauvage...

    T - Temps partiel. Pour l'instant, c'est raté, si l'accord ATT de mon ancienne entreprise permettait de faire la semaine de quatre jours, l'accord ATT de la Big Bank ne le permet pas :-(  Il n'y a plus qu'à espérer qu'un futur accord mettrait en place la semaine de quatre jours, ou qu'un accord sur le temps de travail des séniors soit mis en place un de ces jours...

     


  • Commentaires

    1
    bleu
    Mercredi 26 Avril à 23:03

    Le QI est une chose, mais on parle aussi de plus en plus du QE, le quotient émotionnel (si je ne me trompe pas). Et si je ne me suis intéressé qu'à la surface des choses, je dois avouer qu'effectivement, le côté raison / logique pur et dur est une chose, mais le côté émotionnel est tout aussi énorme, aussi bien quand il s'agit de comprendre les autres (l'empathie, ce genre de choses) que quand il s'agit de gérer ses propres émotions, et je suis bien placé pour en parler aujourd'hui, ne pas se laisser déborder par ces dernières. On a tous tendance à croire que c'est d'une facilité déconcertante, mais je suis submergé en ce moment par des gens qui sont à la merci de leurs émotions, au point que la raison n'existe plus. Mais je ne critique pas, il y a des personnes pour qui c'est plus que justifié, d'autres moins. Et je ne prétendrai pas que je ferai mieux à leur place. Mais avoir une compréhension de ce sujet, c'est déjà un premier pas vers l'intelligence émotionnelle, je pense.

      • Vendredi 5 Mai à 22:53

        Moi qui me ne parviens que difficilement à maîtriser mes émotions, je ne peux qu'être d'accord avec ce que tu écris !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :