• La pensée positive du jour

    Oui, Gabrielle, tu as raison, il faut que je m'aime, il faut que je me fasse du bien. Le petit plaisir d'hier, c'était certainement le taboulé libanais, acheté en rentrant de mon après-midi bordelaise. J'adore le taboulé libanais, je l'ai déjà dit (il doit même y avoir la recette quelque part sur le blog), et l'hiver c'est un concentré de fraîcheur et de vitamine C !  A consommer sans modération, d'ailleurs j'en ai gardé un peu pour ce soir :-)

    Je suis bavarde. C'est souvent un défaut, c'est aussi une qualité, finalement. Je "saoûle" certainement mon entourage avec mes problèmes, mais cela me permet souvent aussi d'avoir de l'aide, ou au moins des conseils, précieux pour moi qui suis souvent indécise (d'accord, il faut que j'apprenne à faire le tri dans les conseils et les conseilleurs !). Ca me permet aussi de faire de belles rencontres. Ainsi, cet fin d'après-midi, alors que je dégainais mon APN pour faire des photos dans le quartier Le Corbusier de Pessac (oui, nous avons un quartier Le Corbusier, en attente d'un classement Unesco), une dame âgée m'a adressé une parole gentille, et mon bavardage a fait le reste. J'ai vécu dans ce quartier, enfant (c'est certainement ce qui explique mon goût pour l'architecture), nous étions toute une bande de gamins, au milieu duquel une petite fille de mon âge, qui avait un prénom peu commun. "Alison, avait dit ma mère en l'entendant ? Non ! avait-elle répondu, Alice-Anne." La dame rencontrée cet après-midi s'est révélée être la maman d'Alice-Anne, qui m'a expliqué être d'origine américaine, et avoir souhaité donner à sa fille un prénom "très français". J'ai été contente d'avoir des nouvelles de cette petite fille qui courait avec moi dans les rues du quartier  :-)


  • Commentaires

    1
    Feuilles_d_Acanthe Profil de Feuilles_d_Acanthe
    Dimanche 24 Octobre 2010 à 20:28
    Et en fait, Alice-Anne et les autres gamins, avec qui on mangeait les fleurs des acacias qui bordaient un des terrains, ça remonte à la fin des années 60 ! A l'époque, le boulanger passait tous les jours, avec son "tube" Citroen qui sentait bon le pain chaud, il y avait aussi une mercerie ambulante, et d'autres petits commerces aussi... que de souvenirs ! A ce moment là, on ne parlait pas encore de classement du quartier. Les maisons étaient sales, parfois à la limite de la salubrité, le quartier n'avait pas été amélioré depuis sa construction. Aujourd'hui, le quartier est plutôt "bobo".
    2
    Fab
    Lundi 25 Octobre 2010 à 00:38
    C'était le pays des merveilles ... ;-)
    3
    Feuilles_d_Acanthe Profil de Feuilles_d_Acanthe
    Lundi 25 Octobre 2010 à 10:31
    ;-)
    L'enfance est souvent - surtout rétrospectivement - le pays des merveilles !
    4
    Tom
    Mardi 26 Octobre 2010 à 11:21
    Jolie histoire, jolie rencontre. C'est un moment de soleil qui doit mettre du baume au coeur. La maman d'Alice-Anne habite toujours le quartier ?

    Quel prénom ! Plein de merveilles en fait, entre Lewis Carroll et la mère de la Sainte Vierge !
    5
    Feuilles_d_Acanthe Profil de Feuilles_d_Acanthe
    Mardi 26 Octobre 2010 à 21:09
    Quel prénom, en effet. Je suis bien contente d'en avoir eu l'explication, 40ans plus tard ! eh oui, la maman vit toujours dans la même maison (une "Le Corbusier" !)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :