• La notule du lundi soir

    Plus que trois jours à bosser, je suis en congés jeudi soir, et je ne serai pas fâchée de l'être. Même s'il y a moins de travail en ce moment, j'étais toute seule la semaine dernière et le rythme a été soutenu. Et puis la météo me fatigue aussi, un coup très chaud un coup tout gris, l'organisme doit s'adapter sans cesse et c'est pénible. 

    Sinon, quoi de neuf ? j'ai bien pris mes marques dans mon nouvel appartement, j'en suis même presque surprise, mais c'est tant mieux. L'agence immobilière qui vend mon appartement m'a appelée la semaine dernière pour me dire qu'on devrait signer la vente début septembre, et c'est une bonne nouvelle. Je suis quand même de nouveau dans les papiers, parce qu'il faut que je fasse mes changements d'adresse un peu partout, et pas seulement pour moi mais pour ma mère puisque je suis sa représentante légale. Impôts, caisses de retraite, banque, et je ne me souviens plus si je l'ai fait auprès de sa caisse de sécu, j'y passe pas mal de temps, et tout se fait en ligne, autant d'identifiants et de mots de passe à retenir en plus des miens… Au milieu de tout ça je me suis retrouvée à prendre le temps de faire un point avec une collègue pour un projet… immobilier, je devrais peut-être me reconvertir ! La fatigue est là mais le moral est bon, j'ai prévu de profiter de mes congés pour me remettre au sport, j'ai déjà repris le yoga en juillet avec beaucoup de plaisir, et quelques courbatures aussi mais si ça fait pas mal, c'est pas drôle. La semaine dernière j'ai du mettre les mains dans le cambouis pour faire réparer une roue de mon vélo, j'avais crevée, j'ai dû y aller au marteau pour débloquer un écrou, et j'ai pesté une fois encore en pensant qu'on vit dans un monde fait par des hommes pour des hommes, c'est souvent pénible d'être une femme d'un mètre cinquante, crois-moi. J'ai retrouvé mon vélo le temps d'une balade dans la douceur d'une belle soirée d'été, et voilà que le lendemain c'était de nouveau la canicule, et qu'aujourd'hui il pleuvait de nouveau, décidément cet été est capricieux, qu'importe le temps samedi prochain ma petite fille fête ses trois ans, nous serons tous autour d'elle pour fêter ça ! 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :