• L'attaque du Raptor

    La Chatte se tient là, impassible, immobile, hiératique, telle une statue d'ébène. Comme je passe à côté d'elle, une douleur vive sur ma jambe. J'ai deviné plus que je n'ai vu le mouvement,un éclair sombre, mais j'ai bien senti le rasoir des griffes blanches.

    La Chatte se tient là,  impassible, immobile, les yeux mi-clos, et je pourrais penser avoir rêvé, si ce n'étaient les trois perles rubis qui sourdent sur ma jambe.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :