• L'Abédédaire du froid qui arrive

    C - Climat. Encore que le réchauffement climatique, je le sens bien. Cela fait plusieurs hivers que je n'ai plus aussi froid, que je ne mets quasiment plus de gants, alors qu'autrefois je passais l'hiver avec des gants, impérativement. Alors le froid qui arrive, c'est histoire de parler.

    F - Famille. Mon frère m'a appelé, tout à l'heure, bien ennuyé. Mon père lui a téléphoné ce matin, en disant qu'il ne comprenait pas ce qui s'était passé, et pourquoi on n'allait plus le voir, et qu'il allait mal, qu'il avait perdu dix kilos et qu'il faisait une dépression nerveuse. Ca a remué mon frère, moi beaucoup moins. Je sais mon père un brin manipulateur, la dépression nerveuse c'est une réalité mais ça fait des années que ça dure et il n'a jamais pris ses médicaments assez longtemps pour que son état s'améliore.  Pour le reste, il est vieux et hypocondriaque. Je ne suis pour autant pas sans cœur, et j'ai bien senti la peine de mon frère, je lui ai donc proposé que nous allions à l'ehpad ensemble, prochainement. Mais ça ne me travaille pas plus que ça, ce que je trouve plutôt bien. 2019 a été dure, mais a changé bien des choses pour moi, dans mon rapport à ma famille.

    F - Filles. Le soir j'ouvre ma porte, et je lance un "Salut les filles, ça va ?" bien sonore. Je ne suis pas seule, j'ai mes chattes, qui m'attendent. Bien sûr, c'est parce qu'elles ont l'habitude que je les nourrisse le soir quand je rentre, mais pas que tout de même. La Chatte va mieux, elle a cessé de s'arracher les poils en se léchant et le pelage repousse, mais elle vieillit, je le sens bien. Loukoum quand à elle devient de plus en plus câline. Il m'arrive de me réveiller la nuit, je la trouve à mes côtés, sentinelle silencieuse et vigilante, ronronnante dès que je pose la main sur elle. 

    M - Matelas. J'ai bien fait d'en changer, mon mal de dos a disparu. Une bonne choses de faite ! 

    R - Réorganisation. Il y avait longtemps. On nous annonce une nouvelle réorganisation du service informatique, d'ici fin juin. Et on ne sait pas ce qui va sortir du chapeau de nos grands chefs et, chose surprenante, pour une fois nous n'avons même pas de bruits de couloirs sur ce qui se prépare. Comme certaines équipes, dont la mienne, sont plus ou moins en doublon avec d'autres équipes, parisiennes, on pense qu'il va y avoir des rapprochements, et des suppressions. Comme l'a dit notre chef "je peux pas vous garantir que notre service existera encore à la fin de l'année". Ca, c'est optimiste. Et voilà qu'elle nous informe qu'elle même est à la recherche d'un autre poste - ça sent pas bon pour nous. Bon, ce n'est pas la première fois que ça m'arrive, une réorganisation, alors ça ne m'affole pas plus que ça. C'est rigolo, je pense beaucoup à la retraite, dans six ou sept ans, et je ne me préoccupe pas de ce que je ferai dans six mois.

    R - Résolutions. J'ai déjà lu deux bouquins de la Pile à Lire à côté de mon lit, par contre je n'arrive pas à combattre ma gourmandise, et il me reste encore des chocolats de Noël ! 

    S - Sport. A fooooond la fooooorme ! C'est rigolo comme on peut changer. Après avoir passé une bonne partie de ma vie sur un rythme plutôt contemplatif, me voilà devenue accro au sport. Avoir plusieurs vies en une, n'est-ce pas de la chance ?! Et ça fait du bien au moral. Pour la première fois de ma vie, je me tiens avec régularité, envie, motivation, à une activité, et même plutôt deux, le yoga et la salle de sport. Et puis il y a ce que ça m'apporte de plus, le yoga m'a ouvert sur autre chose, le développement personnel mais aussi la philosophie bouddhiste. A la salle de sport j'aime l'ambiance, chacun qui travaille avec concentration, les clips qui passent en boucle et j'aime les chansons qui passent en ce moment, je ne suis pas du genre à écouter Radio Nostalgie, les années 80 très peu pour moi c'était il y a quarante ans et on a vécu depuis. Et, yoga comme salle de sport, j'apprécie ce moment où mon cerveau ne se concentre plus que sur ce que je fais, mettant en off son brouhaha habituel. 

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Janvier à 21:19

    Ah non mois, j'adore radio nostalgie. C'est vrai que dans le temps ils passaient des chansons de vieux mais maintenant ce n'est plus le cas. Ah moins que ce soit moi qui est changé !

    Et c'est vrai qu'il ni y a plus d'hiver, d'ailleurs le mimosa est en avance d'une semaine sur la cote d'azur !

      • Dimanche 26 Janvier à 20:35

        Les mimosas commencent à éclore ici aussi, de même que les pommiers du Japon et cet après-midi, j'ai vu des iris en fleurs ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :