• L'Abécédaire du week-end

    A - ACO, Action Catholique Ouvrière. J'aurais préféré Chrétienne plutôt que Catholique, plus large et moins polémique, mais bon, c'est Catholique et je fais avec. Une petite vingtaine de personnes se réunissant tous les mois, dans un appartement du quartier appartenant au Secours Catholique, autour d'un sujet d'actualité, pour parler de celui-ci à la lumière de la Bible et des Evangiles. C'est un vieux prêtre, que je connais, qui m'a fait découvrir ce mouvement, dont je n'avais jamais entendu parler, le comble pour moi qui suis syndiquée à la CFTC. J'aime beaucoup ce prêtre, toujours engagé socialement malgré l'âge qui le courbe en deux. Il fait également partie de l'ASTI, une association qui vient en aide aux étrangers. Bon, l'ACO, qui ne peut rester insensible, par les temps qui courent, au mouvement des Gilets Jaunes. Vendredi soir un Gilet Jaune avait donc été convié à venir parler du mouvement. Un type admirable. Cheminot, syndicaliste, lecteur de George Orwell, écologiste, utopiste, énergique… Un type comme on voudrait en rencontrer plus souvent, une de ces personnes dont on sent qu'elles rendent meilleure l'humanité, au delà de toute couleur de peau ou de toute croyance. Une belle soirée. Ah, et oui, la Bible fustige les riches et les corrompus.

    G - Gilets Jaunes. Pour autant je n'ai pas encore rejoint le mouvement, trop effrayée - je le dis franchement - par les violences policières. Les images - indiscutables - que je vois passer sur internet sont effroyables : les flics tabassent de sang froid des gilets jaunes désarmés et même pas menaçants.  Je voulais toutefois aller ce dimanche à la manifestation que les femmes gilets jaunes organisent chaque dimanche - comme le faisait remarquer le Gilet Jaune vendredi soir, il faut noter que dans ce mouvement, et c'est une chose exceptionnelle - les femmes sont particulièrement présentes et actives, sauf que cet après-midi j'étais crevée après le stage de yoga de ce matin, et qu'il faisait de surcroit un temps de chien, et rouler en vélo (je ne prends plus la voiture pour aller à Bordeaux) par temps de pluie, c'est pénible.

    G - Gilet Jaune. Plus égoïstement, je m'en suis trouvé un mieux adapté à ma petite personne faisant du vélo régulièrement. C'est un gilet équipé d'un système tout à fait génial, composé de leds intégrés dans un gilet qui se porte sur les vêtements, les leds indiquant la direction dans laquelle je roule, ou le sens dans lequel je veux tourner, les leds se commandant par un boîter Bluetooth à fixer sur le guidon du vélo. Pratique pour prévenir les véhicules qui me suivent ! 

    H - Hérédité. Mais comment se fait-il que je tienne tant de ma tante paternelle, et si peu de ma mère ? J'ai rendu visite à ma tante, cet après-midi. Ca fait trois mois aujourd'hui que mon oncle est mort, et elle n'avait pas vraiment le moral. Toutefois elle était toujours aussi active que d'habitude, et m'a racontée qu'à six heures ce matin (elle dort peu et se réveille généralement vers cinq heures) elle était en train de faire ses comptes. Il faut le croire, à 88 ans ma tante fait non seulement ses comptes à la main, mais en plus elle fait ses comptes à la façon d'un rapprochement bancaire. Chapeau ma tante ! 

    L - Lavabo. Une fois encore mes canalisations commençaient à se boucher, la faute, je pense, à une pente, invisible à l'œil nu, dans le mauvais sens et qui fait que les saletés s'accumulent. Je pourrais y aller à grand coup de destop… mais le destop c'est pas écologique. Du coup, régulièrement, je démonte tout, bonde, siphon, tuyauterie, et je nettoie tout. Hier matin, tant que j'y étais, j'ai fait la même chose pour l'évier de la cuisine, préventivement. Les canalisations de l'immeuble ont presque 50 ans, c'est pas la peine de leur en rajouter. Les opérations se faisant sous l'œil attentif de Loukoum qui, pattes sur le rebord du lavabo, surveille ce que je fais. Il faut savoir que le lavabo, pour Loukoum, c'est un vrai mystère : mais où peut bien partir l'eau qui coule du robinet ???

    M - Musculation. J'ai repris, avec plaisir, le chemin de la salle, après presque trois semaines d'arrêt. Hier soir il n'y avais pas plus de monde que d'habitude, deux étudiants chinois qui ont passé leur temps assis sur les machines…. les yeux et doigts rivés sur leurs smartphones. J'ai fini par en virer un, qui squattait sans s'en servir une machine sur laquelle je voulais m'entraîner, et qui très gentiment m'a laissé la place. Sur ce, sont arrivés deux garçons que j'avais déjà vus, deux cousins ou deux frères, l'un plus âgé, bodybuildé, entraînant le plus jeune, pourtant déjà bien musclé. Ces deux là ne se contentent pas de la chaîne musicale programmée sur les écrans de la salle, ils emmènent avec eux leur enceinte portative qui crache, bruyamment, du Métal. Par pitié pour moi, ils sont passé du Métal au Hard Rock, et j'ai fait ma séance au son d'AC/DC et il faut avouer… que j'ai vachement mieux bossé, et plus longtemps. Je ne pensais pas ça possible, mais si. Du coup, alors que je laisse toujours mon smartphone dans mon casier, ça me donne envie de l'utiliser en me programmant des musiques susceptibles de booster mon entraînement. Je ne parle pas de Dub, bien sûr ;-)

    R - Running. Ca fait des mois que j'y pense, que je voudrais m'y mettre, au running. Il me manque juste un peu de motivation. Mais je ne doute pas que ça viendra :-)

    Y - Yoga. Stage de trois heures de yoga, ce matin. Si j'arrive maintenant à tenir le coup sur les cours habituels d'une heure et demie, les stages, plus longs, sont plus difficiles. Outre que le niveau en est généralement un peu plus élevé que le cours habituel, ces stages sont également animés par des intervenants autres que nos profs habituelles, ce qui est un peu plus destabillisant. Il nous faut sortir de la zone de confort que génère une pratique avec toujours les mêmes profs. Mais c'est extrêmement intéressant, et profitable. Et je sais que même si je vais en baver, je m'y inscrit quand même, parce que j'aime repousser mes limites. Et le stage de ce matin s'est fait au son du Hang (appelé aussi Handspan), un instrument très peu connu et que j'aime beaucoup. J'aimerai d'ailleurs en trouver des cours sur Bordeaux. Je repousse donc mes limites… au grand dam d'un de mes genoux. Cela fait plusieurs mois que j'en souffre et aujourd'hui, après le stage, j'ai trouvé que c'était pire que d'habitude. Je vais chez l'ostéopathe à la fin du mois, selon ce qu'elle me dira je pousserai plus loin les investigations. En attendant, je me tartine de Baume du Tigre, avec un résultat correct… tant que j'en mets ! 

    Bref, ce week-end fut excellent :-)

     

     


  • Commentaires

    1
    l'homme des cavernes
    Mardi 15 Janvier à 18:52

    Loukoum face au mystère du lavabo.

    Cannel me fait un peu le même coup quand je...fais pipi. Les deux pattes posées sur la cuvette, j'ai cru qu'il voulait se désaltérer à la source !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :