• L'Abécédaire du nouvel appartement

    B - Balcons. Ils font le bonheur de La Chatte qui, en dépit du froid, ne cesse de vouloir aller prendre l'air. Il fait trop froid pour que j'y passe beaucoup de temps, mais j'apprécie de pouvoir ouvrir la porte fenêtre, le matin, pour aérer ma chambre. Il est trop tôt dans la saison pour envisager de faire des plantations dans les jardinières, il me tarde le retour du printemps !

    B - Bruit. Finalement, je m'habitue bien au ronflement de la rocade, au point de ne plus l'entendre. Et, sans bruit de circulation toute proche, comme je me sens au calme ! J'ai la sensation de dormir bien mieux, et, surtout, le fait de ne plus être agressée par le bruit dès le réveil, je me sens bien moins fatiguée !

    C - Chaud ! Chauffage collectif par le sol. Collectif, et je ne suis pas sûre de ce que ça donnera aux inter-saisons, avant qu'il soit mis en route, et après qu'il soit arrêté, car la copropriété dépend du bon vouloir de l'organisme HLM dont dépend la copropriété. Mais pour l'instant, il faut le dire : l'appartement est bien chauffé. Au début, j'ai même trouvé ça trop chaud. Il fait 21/22° dans la cuisine et le salon, et 20° dans les chambres, ce qui est bien supérieur aux températures auxquelles j'étais habituée jusqu'à présent. Il faut dire ce qui est : si j'avais dû gérer par moi-même un chauffage individuel électrique, je n'aurais jamais eu les moyens de chauffer un appartement aussi grand !

    C - Copropriété. J'ai été interceptée cet après-midi, dans le couloir, par une de mes jeunes voisines, qui tenait à m'apprendre qu'elle est membre du conseil syndical, et qu'elle se tenait à ma disposition si j'avais des questions à lui poser. Elle est très gentille, et, de fait, tous les voisins que j'ai rencontrés jusqu'à présent sont tous très gentils, ce qui me change agréablement de la copropriété précédente, où la grande majorité des propriétaires étaient des bailleurs, généralement absents même aux assemblées générales.

    F - Finitions. Il reste quelques finitions à faire, les barres de seuil à poser, deux interrupteurs à changer, des portes de placard à installer dans le dégagement qui mène aux chambres, et je n'ai pas encore vidé et ranger mes cartons de chaussures. Mais c'est déjà très beau comme ça.

    L - Lave-vaisselle. En voilà, une chose qu'elle est bonne !

    P - Pas. En m'installant ici, je marche dans mes propres empreintes, car c'est la quatrième fois de ma vie que j'habite dans le quartier. Et je mets mes pas dans les pas de mes aïeux, puisque mon grand'père paternel naquit non loin d'ici.

    Q - Quartier. Quartier sensible, et, surtout, défavorisé. De fait, en le traversant pour aller prendre le tramway, j'ai pu constaté combien les immeubles sont sales et peu entretenus. Le bailleur social fait ce qu'il peut, certains habitants aussi, mais un bon coup de propre serait nécessaire, ceci dit pas mal de locataires laissent aller à vau-l'eau leur lieu de vie et j'imagine qu'il en serait de même, même si on les logeait dans des résidences toutes neuves... Un plan de réhabilitation du quartier est à l'étude, j'espère qu'il sera mis en oeuvre rapidement. En ce qui me concerne, j'habite dans un petit bâtiment un peu à l'écart, et qui a toujours été entretenu, ce qui est une chance.

    S - Salle de bain. Il faut la refaire, ce qui est prévu dans les semaines à venir, ou plus exactement, en changer les éléments et la robinetterie. J'ai redécouvert le déplaisir de prendre ma douche dans une baignoire, ce n'est pas pratique, ceci dit si je change la baignoire car elle est abimée, je la remplace par une baignoire, pas question d'engager des travaux pour la remplacer par une douche, ce serait mieux, mais je n'ai pas les moyens. Donc, baignoire. Mais je vais faire poser un pare-douche (est-ce bien le terme ? une vitre posée sur la baignoire pour éviter les éclaboussures), ça sera déjà un bon progrès.

    V - Volumes. "De beaux volumes", comme on dit. Et j'apprécie ! Une grande cuisine, de grandes chambres... mais pourquoi la salle de bain est-elle si petite ? En 1970, date de construction de l'immeuble, on ne devait pas passer beaucoup de temps dans la salle de bain, et il est vrai qu'on mettait souvent plusieurs enfants par chambre, et que les parents dormaient souvent aussi avec le petit dernier...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :