• L'Abécédaire de l'été en plein hiver

    B - Beau, et chaud. Hier midi j'ai déjeuné, avec mes collègues, à la brasserie d'en face. Nous étions en terrasse, bras nus, lunettes de soleil, ma manager avait prévenu "j'ai réservé en terrasse, prenez vos chapeaux", mes collègues avaient pris leurs panamas, c'était très chic, la température était juste comme il fallait, le ciel uniformément bleu, on n'a pas regardé les montres, on n'a pas parlé boulot, on a pris le temps d'être là, de profiter du soleil sur nos assiettes, et c'était bien.

    C - Chef. Si je reste un peu sur mes gardes, je l'apprécie tout de même de plus en plus. C'est une jeune manager (dix ans de moins que moi, et récente dans le rôle de manager) mais qui est intelligente et a su profiter des cours de management qu'elle a reçus. Elle me donne envie d'aller de l'avant, me redonne le goût de bosser, d'apprendre, et ça me fait du bien.

    C - Copropriété. Quelques problèmes d'incivillité et de dégradations dans la cage d'escalier d'à côté, et une copropriétaire que j'ai dû réconforter longuement ce matin, au téléphone. Comme si je ne gérais pas déjà suffisamment de choses en ce moment.

    F - Fellation. Le logiciel sur lequel je travaille a des caractères tout petits. Mais de là à lire "fellation" là où il était question d'une "installation"... Non je n'en déduis pas que je suis célibataire depuis trop longtemps. Je suis juste un peu plus fatiguée que d'habitude ;-)

    G - Glauque. Un énième passage chez mes parents. Cette fois c'était hier soir, en début de soirée, pour prendre photos et mesures des meubles, pour leur mise en vente. Brrrrrr, à la nuit tombée, cet appartement vide de toute présence humaine, en vrac, c'était glauque et presque effrayant. Heureusement que mes parents ne sont pas encore morts, au moins je n'avais pas peur de croiser un quelconque fantôme, mais je ne me suis pas attardée.

    L - Liquidation. J'en suis à la mise en vente des meubles de mes parents, via la plateforme market place de Facebook, et c'est super galère. Mon Messenger est inondé de messages, dont très peu émanent de personnes réellement intéressées. J'ai même eu des messages en espagnol, en portugais, en anglais. Pas bien sérieux tout ça. 

    S - Stress. Je gère le stress du moment, entre grosse pression que je me mets pour monter en compétence le plus vite possible au boulot, et angoisses de ne pas arriver à vider l'appartement de mes parents. J'essaie de conserver un maximum de calme, autant extérieur qu'intérieur, j'essaie de conserver la tête froide et la raison, là où les sentiments pourraient me faire perdre pied. Pour l'instant, ça marche. Ce qui m'aide grandement : me dire que l'appartement est vendu mi-avril, et que si je galère un maximum pour y arriver, il sera vide à ce moment là, et que le dossier sera clos. Libéréeeeee délivréeeeee. Je n'ai pas les moyens de me payer un petit week-end de détente, pourtant je me serais bien offert un petit cadeau, genre thalassothérapie, après tout ça, pour me récompenser. Une bonne séance de massage aux huiles essentielles, peut-être. 

    T - Téléphone. Mon téléphone a beaucoup sonné, cet après-midi. J'ai successivement eu : mon frère, mon banquier, un type intéressé par un des meubles de mes parents, un brocanteur, et un ex amoureux. J'ai répondu à tous ces messieurs, à l'exception de l'ex amoureux. Je gère mes priorités ;-)


  • Commentaires

    1
    Bleck
    Jeudi 28 Février 2019 à 11:26

    Fellation/ex-amoureux/célibataire depuis trop  longtemps : il faudrait peut être revoir les priorités !!

     

    Bleck

      • Vendredi 1er Mars 2019 à 20:29

        Ah ah ah wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :