• L'Abécédaire de l'Avent

    A - Anglais. Je prenais des cours d'anglais depuis quelques semaines. Rien de théorique, une heure et demie de conversation à bâtons rompus dont je sortais crevée. Dernier cours aujourd'hui, je ferai une piqure de rappel l'été prochain peut-être car la formule est intéressante. J'ai pu identifier mes faiblesses - surtout la grammaire - et je vais pouvoir travailler dessus dans les mois qui viennent. Effet kiss cool inattendu : ces quelques semaines m'ont permis de passer outre ma grande timidité. Parler anglais quand je voyage, j'y arrive plus ou moins, surtout lorsque je me trouve avec des gens qui sont comme moi, anglophones par nécessité mais pas par naissance. Mais parler anglais avec de vrais anglophones, ça me bloque, et je craignais de ne pouvoir arriver à franchir le cap avec cette jeune femme, parfaitement bilingue pour avoir vécu de longues années au Canada en particulier. Mais j'y suis arrivée, et c'est une bonne chose.

    C - Contrariété. J'ai reçu, cet après-midi, un sms de la Tante Nicolette, une des soeurs de ma mère, celle qui m'a bien emmerdé en début d'année quand j'ai liquidé l'appartement de mes parents, me réclamant un pichet en cristal venant de ses parents, "pour l'offrir" au plus jeune de ses frères "à qui il appartient". J'ai lu le sms, l'ai relu et j'ai filé aux toilettes. Elle fait chier, la Tante Nicolette, au sens propre du terme. Ne rien faire, ne rien dire, prendre le temps de la réflexion. Sortie des toilettes, j'ai pris mes affaires de sport et j'ai filé à la salle de sport. Inutile de dire que le mot "contrariété" est bien insuffisant pour décrire l'état dans lequel je me trouve ce soir. Une chose est sûre : cette année aura été pour moi l'occasion de grandir, et de couper bien des cordons ! Et je vais te dire : tous ces oncles et ses tantes, je serai très contente de les enterrer un jour.

    E - Elections. Elections professionnelles, cette semaine. Et une surprise : alors que je n'aurais pas dû être élue, étant en deuxième et dernière position sur la liste des suppléants des candidats non-cadres, ben j'ai été élue. En effet des collègues m'ont dit "Lui, on le connait pas, alors on a rayé son nom et on a voté pour toi !". Euh ben merci à toutes et à tous, c'est sympa. Non, sans dec', ça m'a fait plaisir. Je repars sur un nouveau mandat, avec des instances modifiées par les ordonnances Macron, et tu te doutes c'est pas un cadeau, moins de représentants, moins de moyens, face à un patronat toujours plus hostile. Ah, et la bonne nouvelle aussi c'est que le syndicat dont je fais partie a progressé, passant de la troisième à la deuxième place en terme de voix. Il y a quinze ans nous étions une toute petite section syndicale de quatre personnes à essayer de faire face au dédain de la direction et aux moqueries des autres syndicats, c'est une belle revanche ! 

    F - Fêtes. Repas d'équipe jeudi prochain au restaurant, suivi d'un pique-nique dans l'open-space le lendemain, chacun emmenant un plat ou une boisson. Côté famille, le réveillon du 24 se fera en petit comité - mon ex-mari mon cadet et moi - chez mon cadet, et le repas du 25 chez mon autre fils, avec un immense sapin pour les yeux émerveillés de ma petite-fille. Je ne prépare rien, j'achète les bûches et c'est tout - très reposant pour moi, et j'en suis bien contente ! 

    T - Tempête. Une nouvelle tempête. Bien au chaud dans mon appartement, dont le toit ne risque pas de s'envoler, je savoure le plaisir d'entendre la pluie et le vent.

    V - Vacances. J'ai quelques jours de vacances entre Noël et le jour de l'An, ça me tarde. Repos, cinéma, sport, ça me parait un bon programme. Et puis une après-midi à l'océan, histoire d'aller respirer les embruns et l'air des pins, je m'en réjouis d'avance.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :