• L'Abécédaire d'Avril, re.

    B - Boulot. Ca y est ! j'ai signé mon avenant à mon  contrat de travail, et je suis désormais officiellement "informaticien", si si, c'est marqué noir sur blanc. Ne me demandez pas pour autant d'autopsier votre pc : je ne sais toujours pas à quoi ressemble un disque dur.

    D - Dépressive. Pas moi. Ma chef. On était toutes les deux toutes seules, ce soir, et on a pas mal papoté. Et il faut le croire : le psy qui m'a suivie quand j'étais à Pau, l'avait également suivie quelques années auparavant, sur Bordeaux ! On en garde le même souvenir ému, et le même regrêt aussi de ne pas avoir retrouvé de praticien aussi bon et efficace. Comme mon autre collègue est également dépressive, et que mon collègue masculin est lui-même d'humeur assez sombre depuis quelques années, ça va être très rigolo. Est-ce le service qui veut ça ? j'ai en effet retrouvé dans mon tiroir une boîte de lexomil oubliée par une personne ayant travaillé là précédemment. Mon collègue, ce crétin ! en a illico avalé une demi-barrette "pour voir l'effet que ça fait", moyennant quoi il a passé les heures qui ont suivi à boire café sur café pour essayer de rester éveillé  :-/  Je devrais peut-être prévenir ma copine Chloé, qui intègre le service lundi prochain, qu'elle n'a peut-être pas choisi le bon service...

    F - Famille. Ma mère a appelé ma soeur (qui me l'a raconté), la semaine dernière : "tu me manques, ce n'est pas comme ta soeur, qui est toujours méchante avec moi.". No comment.

    P - Prime. La bonne nouvelle, tout à fait inattendue, c'est que mon changement de service me permet de bénéficier d'une prime de mobilité. La mauvaise, c'est qu'elle me sera versée en avril... 2014   :-)  Le mois dernier, une collègue a aussi perçu une prime. Sauf que là, c'était simplement une erreur de la DRH, qui s'était trompée de code salarié en saisissant la prime. Donc, ne pas oublier, en avril... 2014, de vérifier mon bulletin de salaire.

    Z - Zen. Le "calendrier Zen de l'année 2012" traîne dans un coin du bureau, oublié par je ne sais pas qui. Une copine qui passait par là s'en saisit, et pleine de bonne volonté, commence à nous lire quelques préceptes, dont un du style "ne pensez plus au passé, ne vous préoccupez pas de l'avenir, vivez l'instant présent". Elle s'est fait rembarrer vite fait par ma chef, qui lui a rétorqué vertement que le passé, il est là, que c'est le passé qui nous a fait être et vivre ce qu'on est au moment présent. J'ai quand à moi du mal à ne pas me préoccuper de l'avenir, pour un certain nombre de bonnes raisons. On n'a pas encore brûlé le "calendrier Zen de l'année 2012", mais ça pourrait bien arriver. Et pour arroser ça, on fera tourner la plaquette de lexomil  ;-)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :