• L'A - bécédaire d'Août, deuxième

    A - Angoisses. C'était pas tout à fait ça, mais c'était pas très loin. Pour la deuxième fois en quelques semaines, à l'heure et l'endroit habituels, le parking du boulot en fin de journée. Ca et le petit mal-être de ces derniers temps... je surveille, je surveille. Comme me l'a dit une amie récemment, la fatigue, sans doute, accentue les choses. N'empêche, je surveille, je surveille...

    C - Chattes. Cette nuit, La Chatte est venue a deux reprises sur le lit, pour de longues caresses et de longs moments de ronrons. Il y avait longtemps que ça n'était pas arrivé, et je m'en suis réjouie. C'est toujours "Tom et Jerry", mais La Chatte n'est plus stressée, et il y a même des petits moments de grâce où les deux chattes se trouvent face à face et se reniflent délicatement la truffe... La Bestiole - qui répond au délicieux nom de Loukoum -  quant à elle, grandit à vitesse grand V, et ce n'est déjà plus un chaton, mais un jeune chat. J'ai parfois l'impression qu'elle me prend pour sa maman, c'est assez drôle. J'adore caresser son corps élastique, et la sentir s'endormir à côté de moi. J'aime moins le bazar qu'elle met dans l'appartement, moi qui aime l'ordre ! Je passe mon temps à tout ranger et nettoyer derrière elle !

    C - Coloriage. Et philosophie... J'écoute Michel Onfray sur France Culture, tout en m'adonnant au coloriage, sur un cahier offert par des amis (merci). C'est très agréable, car paradoxalement les mains occupées laissent l'esprit plus libre pour écouter...

    C - Cuisine. Plus ça va, plus j'ai envie de cuisiner. Pour moi seule, ce n'est pas évident. Mais mon fils cadet vient tous les dimanches soirs, et depuis un certain temps, il est devenu soucieux de ce qu'il mange. C'est donc pour moi l'occasion de cuisiner, et je parviens même à faire preuve d'inventivité :-)

     F - Fatigue, ma vieille compagne. Le problème est que je me fatigue de plus en plus vite, et qu'il me faut de plus en plus de temps pour récupérer. Hier, comme il y a deux semaines, j'ai dû quitter le boulot de bonne heure, et m'octroyer une bonne sieste, pour pouvoir terminer la semaine. J'ai appris à repérer les différents stades, celui de la fatigue qui ne m'empêche pas de bouger, et celui de la fatigue extrème où je ne bouge plus, et où - plus ennuyeux - je me mets à grignotter un peu anarchiquement. J'en suis un peu à ce stade en ce moment, toutefois j'ai réussi, hier soir, à aller faire du vélo après ma grosse sieste (j'ai dormi presque trois heures !) - ou, justement, grâce à la sieste - et, ce midi, je suis allée à la piscine avec deux collègues d'un service voisin, ce qui m'a fait le plus grand bien.

    P - Pensée positive, pensée négative... je m'intéresse pas mal à la chose en ce moment. Avec des parents aussi négatifs que les miens, j'ai un sacré conditionnement au négativisme, et mon optimisme naturel ne suffit pas toujours à redresser la barre. La pensée positive, ça se travaille donc...

    P - Piscine. J'aime beaucoup la piscine. Mon rêve : en avoir une, juste pour moi. Ce midi, c'était presque ça. Le temps était gris, il était midi, c'est le mois d'août... autant de raisons grâce auxquelles je me suis trouvée seule dans ma ligne d'eau, un bon moment. La piscine, c'est comme ça que je l'aime, quand on la privatise spécialement pour moi ;-)  Dix minutes de hammam pour en rajouter au bien être, et hop ! l'après-midi, bien entamée, est passée sans soucis. Pas de doute, il faut que je me mette un grand coup de pied au derrière, et que, comme mes collègues, je prenne un abonnement !

    V - Vacances. C'est la dernière fois que je prends des vacances aussi tard dans la saison, c'est trop pénible de me traîner ainsi tout l'été. J'espère que j'aurais beau temps, car je voudrais profiter de la piscine, de la plage, de l'air chaud et du soleil sur ma peau...

    V - Vélo. Je suis partie hier soir alors que le soleil était déjà bien bas, et je suis rentrée alors qu'il faisait presque nuit. L'air s'était enfin rafraichi, par endroit je sentais l'odeur délicieuse de l'herbe séchée, et les grillons chantaient. J'ai adoré, et cela m'a fait beaucoup de bien.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :