• Je travaille dans un service informatique...

    Et ça craint... Ca fait bien sûr plusieurs mois qu'on sait que les chiffres ne sont pas bons, que les résultats sont très éloignés du budget. On parle aussi de pressions de l'actionnaire majoritaire, de synergies entre les différentes sociétés du groupe, de réorganisations, on murmure que si un des DRH est parti chez l'actionnaire, (avec promotion , bien sûr) c'est peut-être pour organiser, justement, une restructuration. En même temps, quand ce genre de choses dure depuis plusieurs mois, on s'habitue, on sait que quelque chose nous tombera dessus un jour, et en attendant, on continue comme si de rien n'était. La semaine dernière, une réorganisation a été présentée, qui touche une partie de l'activité - et pas l'informatique - et n'entraîne pas de suppression de postes (peut-être un ou deux cadres tellement bien placés qu'on ne se fait pas trop de soucis sur le montant de leur bas de laine). Hier, j'ai appris (par quelqu'un qui a de bonnes sources) que le directeur de l'informatique partirait... et ne serait pas remplacé, ce qui confirmerait une rumeur indiquant que les services informatiques des différentes sociétés du groupe seraient fusionnées... C'est un peu comme ces soirs d'été, quand on regarde de gros nuages noirs, au loin, et que soudain le vent se lève, et qu'on se dit que ça va finalement nous tomber dessus, aussi...

    Depuis hier, nous avons accès, sur l'intranet, aux annonces internes de postes à pourvoir sur l'ensemble du groupe. Nous sommes encouragés à les consulter... 98 % des postes à pourvoir sont en région parisienne...

    Les négociations annuelles salariales commencent ces jours-ci. Négocier ou tenter de sauver ce qui peut encore l'être ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :