• Horoscope...

    L'horoscope, ça me laisse toujours rêveuse... ça parait assez peu crédible, cette histoire de planètes qui influeraient sur nos caractères, nos humeurs, nos destins... En même temps j'avoue me reconnaître dans bien des caractéristiques du signe astral qui est le mien...

    Bref. Hier, réunion inter-syndicale informelle (entendez par là : autour d'un bon repas - et non je ne culpabilise pas parce qu'un bon repas quand on se prend la tête sur certains sujets, c'est plus agréable que se prendre la tête autour d'une table de réunion dans un algéco... du reste je laisse ma place à qui la veut), en fin de repas on évoque nos différentes manières de réagir pendant les réunions syndicats/DRH. Je commence à dire à une déléguée syndicale que je trouve qu'elle parle aux DRH d'une façon assez "hard" et là elle me répond "tu plaisantes ? tu as vu comment tu leur parles ?". Il parait que ce n'est pas tant les termes que j'utilise, mais c'est surtout la façon dont je dis les choses, qui témoigne d'un dédain extrème... Je n'en n'avais pas du tout conscience, mais je l'admets bien volontiers car un de mes problèmes est de ne pas savoir dissimuler sentiments ni émotions, et je pense qu'effectivement la mauvaise opinion que j'ai de ces DRH qui, salariés comme nous, se rangent systématiquement du côté des actionnaires...  On n'en n'a pas conscience quand on est "simple" employé, mais je vous assure que lorsqu'on est représentant du Personnel, on assiste à des choses pas sympathiques du tout. Un salarié est un "ETC" (effectif temps complet) ou un ETP (temps partiel donc), un service tranquille est une "planque" qu'il faut vite réorganiser en y nommant un chef, pardon, un manager névrosé...

    En attendant, la réflexion de ma collègue m'a remuée. Je n'aime pas ce genre de remarques, j'ai déjà bien du mal à m'aimer moi, alors forcément, ce genre de remarque me travaille. Même si j'ai remarqué que, souvent, par un curieux effet miroir, ce qu'on me reproche (généralement mon manque de savoir faire en matière de communication justement) est aussi ce que je reproche à mon interlocuteur... Est-on plus sensible à certains défauts des autres quand soi-même on a ces mêmes défauts ?

    Revenons à mon horoscope... Eh bien j'ai commencé ce matin, devant mon lavabo, à me remémorer cette réflexion, et comme d'hab j'ai broyé un peu de noir donc. Ma journée au boulot s'est passée moyennement jusqu'à ce ma chef (pardon, manager) me reproche véhément une connerie (et elle avait raison, j'avais oublié de transmettre une facture à la compta). Rentrée à la maison j'ai passé une heure devant les fourneaux (rôti de dindonneau aux tomates et vin blanc accompagné de pommes de terres cuites dans la sauce)... et mes gamins ont tordu le nez devant le plat... sorti des frites et du steack c'est difficile. J'ai dû merder qq part là aussi, question éducation...

    Mon horoscope ? "Vous entrez dans une phase de profonde remise en question, et il y a du travail."

    Sans commentaire, n'est-ce-pas....:-/

    C'est un peu tard pour abandonner mes gosses à la DDASS, mais lundi je file ma dem' au syndicat, et je m'achète une conduite au boulot (faut pas déconner, j'ai besoin de fric !)...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :