• Hasta la victoria siempre !

    J'étais en fac, en fac d'espagnol, et on était en cours d'histoire. Une de mes copines de l'époque faisait un exposé sur Cuba sous Castro, et, évoquant les plans quinquénaux et leurs objectifs impossibles à atteindre (quelque chose comme le symbole du million de cannes à sucre à récolter je crois), elle termina sa phrase en disant "mais cette année là il y eut beaucoup de cyclones qui traversèrent l'île, et l'objectif ne put être atteint."

    "Diriez-vous la même chose, s'il s'agissait de Pinochet ?" coupa le prof.

    Silence stupéfait et glacé dans la salle. Nous, les hispanisants, on était plutôt à gauche, souvent même à l'extrème gauche.

    Mais cet incident m'est durablement resté en mémoire, la leçon fut retenue.

     

    N'empêche. Moi à l'époque, je chantais ça sous la douche.

     

    Et trente ans plus tard, je n'ai rien oublié des paroles...

    Fidel Castro con quince de los suyos

    Y con la libertad bajo a la arena

    Y con la libertad

    Fidel

    Bajo a la arena

    Fidel....


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :