• Gilbert, Paulette, Yvette...

    et Martine...

    J'ai appris par une collègue qu'une réunion de locataires se tenait ce soir dans mon futur quartier, relative au projet de requalification du quartier - le quartier étant (pauvreté, chômage, délinquance...) classé "zone prioritaire à aménager", et je m'y suis rendue.

    Une vingtaine de personnes, majoritairement féminines, françaises, retraitées, moyenne d'âge : 70 ans.

    En fait, absolument rien à voir avec la population du quartier.

    Mais ce sont ces personnes qui se mobilisent pour l'amélioration du quartier - et c'est déjà ça.

    Je me suis trouvée confrontée, moi qui achète dans ce quartier, à une grande misère, ces femmes doivent vivre avec le minimum vieillesse, elles vivent là depuis vingt, trente, voire quarante ans, elles ont vu le quartier se dégrader, leur vieillesse et celle du quartier se confondent. Alors la requalification du quartier, oui, bien sûr, elles sont pour. Mais pas pour l'augmentation des loyers qui pourrait aller de pair, et on peut compter sur elles pour se mobiliser.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 20:15

    Je fais partie d'un CCQ, conseil consultatif de quartier, des "hauts d'Asnières" . Joli sémantique pour rebaptiser les quartiers nord , pourtant pour le centre ville , on ne dit pas "les bas d'Asnières" !

    Bref, le constat est le même: les personnes présentes ne sont pas représentatives de ce quartier populaire et multiculturel. Or dans ce conseil que retraités, beaucoup de femmes et des personnes d'un certain niveau socio-culturel pas représentatif du tout des habitants du coin. D'ailleurs dans ce groupe presque pas de noirs ou de magrébins .

    Mais la faute à qui ? Ce conseil était annoncé dans le journal municipal ouvert à toutes et tous habitants le quartier avec tirage au sort.

    Encore faut-il lire le bulletin municipal et être volontaire. Malheureusement beaucoup de résidents se complaisent dans l'apitoient sur eux même, du genre "on fait jamais rien pour nous !" Mais que faites pour vous.

    Par contre je suis en décalage total avec la majorité du groupe qui veux encore plus de caméras ( moi ça me fait peur. Ca ne sert pas à grand chose (voir l'attentat du 14/7 à Nice, ville "surcamératisé" et si la municipalité passe aux extrêmes) et elle trouve beaucoup de négatif souvent suggestif , une personne n'a pas trouvé de poubelle dans ma rue pour y mettre une déjection de son toutou (un gros chien en ville !) alors qu'il y en a au moins 12 et une autre se plaint des scooters garés devant le kebab en oubliant les voitures des habitants, de la même rue, garées sur le...même trottoir ! Peut-être parce que c'est juste devant chez elle . Alors forcément depuis que je l'ai fait remarquer, il y a comme de l'eau dans le gaz !

    Voilà c'était mon quart d'heure "colère de l'habitant" !      

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :