• En mode "pause"

    J'étais en ATT vendredi dernier, mais je me suis levée tellement crevée que j'ai appelé mon généraliste, et demandé un rendez-vous dans la journée. C'était son remplaçant, je lui ai expliqué que je suis fatiguée, fatiguée, fatiguée, qu'au boulot, ça fait six mois que j'encaisse une pression pas possible - depuis l'arrêt cardiaque de mon collègue Hubert, le CHSCT commence à se pencher sur les conditions de travail de notre service. Il a dit "surmenage" et m'a arrêtée cette semaine. C'est bête, hein, mais avant qu'il le dise, je n'avais pas réalisé que j'étais surmenée. Et pourtant, c'est bien ça ! Ces dernières semaines, j'en étais au point où, intellectuellement, je n'arrivais plus à suivre, non plus.

    Je viens de passer trois jours à dormir tous les après-midi, et, aujourd'hui, ça va mieux. J'avais besoin de cette pause, je n'aurais jamais pu tenir jusqu'à mes congés, prévus début août.

    Le médecin m'a dit de me reposer, de manger léger, d'aller m'aérer dans le parc à côté, d'aller à la piscine. Pour la piscine, vu le temps un peu frais, c'est pas franchement ça. Du coup, le matin, je vais marcher, et je vais faire du vélo le soir après dîner et l'air frais me fait un bien fou.

    Même si je commence à m'ennuyer un peu, et même si l'appartement n'est pas aussi calme que j'aimerai, compte-tenu du bruit de la circulation, je suis contente de cette pause, et je ne suis pas pressée de reprendre le boulot. Lundi, ça arrivera bien trop vite. ?KJ  NNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN? ah, ça, c'est une Chatte qui vient de passer sur le clavier. C'est le bon côté de la chose, cette semaine je profite des chattounes :-)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :