• En mode Kangourou

    Non qu'il s'agisse du sous-vêtement de ces messieurs, mais plutôt que ces dernières semaines ont été l'objet de bien des rebondissements…

    J'ai en effet failli partir m'installer à la campagne, dans un petit village à la limite de la Gironde et du Lot-et-Garonne. Un vrai coup de foudre pour l'endroit, de jolies maisons de village en pierre, groupées autour d'une halle des années 30, j'y avais trouvé une petite maison avec cour et jardin, je m'y voyais déjà et j'allais même signer le compromis… Mais non, si le projet était bon ce n'était pas, par contre, le bon moment. Cela sous-entendait du télétravail avec un réseau aléatoire, et des allers et retours réguliers sur la métropole, et puis un éloignement de mon fils cadet… Je garde le projet en tête, je reverrais ça dans deux ans, quand je serai assez proche de la retraite pour pouvoir négocier une rupture conventionnelle.

    Il faut dire qu'entre le quartier où je vis, et le boulot que je ne supporte plus, j'étais en mode ras-le-bol puissance maximale, ces dernières semaines. 

    Mais j'ai bien fait de renoncer : car j'avais prévu de mettre, dans le projet, le petit héritage que je pensais percevoir de mon père, or le notaire, hier, nous a annoncé qu'en fait, si nous héritons bien d'une petite somme, c'est ma mère qui en a l'usufruit… Nous nous sommes regardés, mines consternées. "On va pouvoir dire "notre chère mère", ais-je dit. "Très chère mère", a renchérit mon frère.  Adieu veau, vache, cochon… 

    Côté boulot, ça bouge aussi, je crois en avoir peut-être parlé ici. Alors que mon service est supprimé et que mon boulot est reporté dans d'autres services, et qu'en ce qui me concerne je devais être replacée dans un service qui ne me plait pas spécialement, j'ai appris qu'un des services qui doit reprendre mon boulot n'a personne pour le faire… j'ai donc appelé illico ma future chef pour lui dire que puisque le boulot, je sais le faire, ça serait une bonne idée de me positionner sur ce poste.  Ira, ira pas, on verra ça dans les semaines à venir. Bon, j'ai loupé la maison à la campagne, j'ai loupé l'héritage, ce serait ballot de louper aussi le poste.

    Allez, je vais te faire rire : comme j'arrivais au petit village pour revoir la maison qui m'avait plu, une envie pressante me prend. Je prends le premier petit chemin que je trouve, qui serpente joliment entre les fougères, dans les bois. Je trouve un endroit pour m'arrêter, je sors de la voiture, je baisse ma culotte, je commence à faire pipi, et voilà que pan ! pan ! des coups de feu. Et oui, la campagne, les chasseurs. Je me suis dit que mourir la culotte sur les chevilles, c'était pas glorieux, je l'ai remontée fissa et je suis repartie sans demander mon reste ! 

    En tout cas, pour changer, je suis crevée et comme je n'ai plus de congés (il nous a fallu poser des congés durant le confinement) ça tire pas mal. De surcroit, toujours à cause de ce foutu covid, la salle de sport et le studio de yoga sont fermés, je suis donc d'autant plus crevée que je ne peux pas me requinquer en bougeant. Pire, je suis toute raide et courbaturée d'être assise toute la journée et de ne pouvoir me dérouiller comme je le fais habituellement. Foutu covid, vraiment. Ce soir la Gironde n'est pas encore soumise au couvre-feu, mais ça ne saurait tarder… Quelle drôle de période, décidemment….


  • Commentaires

    1
    l'homme des cavernes
    Samedi 24 Octobre à 15:52

    t oui, c'est cela l'usufruit !

    Par contre si ta chère mère vend un bien il t'en reviendra une part.

    Dans mon cas, ma mère à vendu un box, 60 pour cent pour elle et 20 pour cent chacun pour les deux autres héritiers mon neveu et moi.

    Neveu dont nous n'avons plus de nouvelle depuis le décès de mon ( son grand-père)  mais qui, par l'intermédiaire de sa mère, à refusé la première proposition du prix proposé par l'agence.

    Car en effet, un des héritiers peut s'opposer à une vente.

    Le pire, dans mon cas, c'est que cette chieuse a obtenu satisfaction ! L'agence a accepté de diviser par deux sa commission !

    Donc grâce à elle j'ai gagné un peu plus

    Bon, j'ai presque tout reversé à ma mère ( je voulais que ma part soit versé directement sur son compte mais ce n'est pas légalement possible), car j'estime que je n'ai rien fait pour que mes parents achètent ce bien.

    Mon neveu, semble-t-il, pense différemment .

    A moins que cela soit sa mère...

    Ps: slip kangourou: toute mon enfance !

    2
    Mardi 3 Novembre à 18:37

    Grignols... Castets-en-Dorthe...

     

    Bleck

      • Vendredi 6 Novembre à 19:58

        Bravo Bleck ! C'est Grignols, en effet. Tu connais ? Je suis tombée sous le charme. Et c'est pas loin de Castet en Dorthe, qui me plait beaucoup aussi, en particulier parce qu'on peut y faire du vélo le long du canal. Ca faisait partie du projet d'ailleurs, pouvoir explorer la région en vélo. Ce n'est que partie remise ! 

        Je suis bien contente de te voir passer par ici, je m'inquiétais de ne plus te voir sur ton blog. J'espère que tout va bien pour toi ? 

    3
    Mercredi 4 Novembre à 09:42

    Sauveterre-de-Guyenne peut-être, j'aime bien Sauveterre-de-Guyenne...

     

    Bleck

      • Vendredi 6 Novembre à 19:59

        Moi aussi :-)

      • Vendredi 6 Novembre à 21:38

        Oui, je connais ces villages, j'y ai traîné... j'aime ces campagnes un type de vie très différent des bords du bassin d'arcachon mais je crois que je pourrais m'installer dans beaucoup d'endroits tu sais, il faut simplement que le charme opère.

         

        Bleck

    4
    Loïc
    Jeudi 5 Novembre à 13:17

    Tu as pris une photo de cette petite maison ?

    Comment s'appelle ce petit village ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :