• En attendant...

    ...l'invitation de mon fils numéro 1 ce soir, ce midi c'est mon fils numéro 2 qui venait. Il fallait que nous allions chez SFR pour son forfait téléphonique cet après-midi, du coup il était prévu qu'il vienne en sortant du travail (il bosse dans une société de nettoyage pour l'été), qu'on déjeune ensemble et qu'on s'occupe de son téléphone en suivant. On avait parlé de MacDo, puis finalement j'ai trouvé plus sympa de lui proposer de déjeuner chez moi.

    Heureusement que j'avais un peu plus de ressources dans mon frigo que d'habitude. Car j'avais oublié comme cela dévore, un ado, surtout quand il a passé sa matinée à passer l'aspirateur et la serpillière ! 

    Question job d'été, je lui avais proposé de passer son CV là où je bosse, mais il n'a pas voulu. Pas envie de bosser deux mois, pas envie de faire du téléphone. Donc comme il n'avait pas cherché grand'chose, il se retrouvait sans rien, mais une cousine de mon ex-mari lui a proposé de travailler dans une entreprise de nettoyage industriel deux/trois matins par semaine, ça lui fait un peu d'argent tout en lui permettant de voir ses copains l'après-midi. Je trouve ça bien, il n'a pas rechigné à aller faire l'homme de ménage. Je lui ai raconté qu'à son âge, je faisais moi aussi de petits boulots, souvent des gardes d'enfants, mais une ou deux fois, j'ai aussi fait du ménage.

    Après avoir déjeuné, nous sommes donc allés nous occuper de son abonnement téléphonique, et du changement de téléphone. Il avait un vieux téléphone, il est reparti avec un blackberry, comme la majorité des gamins de son âge. Je n'en reviens pas de voir des ados ou de jeunes adultes se trimballer avec un truc qui, il y a peu encore, était réservé aux cadres sup' dans certaines entreprises (dont celle où je travaille). Il ne voulait pas de téléphone tactile, il voulait un téléphone avec des touches, plus pratiques pour les sms me dit-il. Il est vrai qu'il tape ses messages à une vitesse qui m'impressionne rapidement. Sur un clavier d'ordi aussi, d'ailleurs. Je ne connais personne qui tape aussi vite que lui, ses mains semblent survoler les touches. Le téléphone ne valait presque rien, car on changeait de formule d'abonnement. Là par contre, ça me fait un peu mal, car j'aurais aimé ne pas augmenter son budget téléphone - c'est moi qui lui paie son abonnement, comme je lui donne aussi son argent de poche, comme je paie aussi sa box internet chez mon ex-mari. Sans parler de la pension alimentaire, voilà l'explication de mon découvert mensuel :-(  Bien qu'on soit resté dans un forfait mensuel acceptable (je passe de 20 euros à 30), ce sont dix euros, or dix euros ça fait beaucoup dans mon budget mensuel. Mais je regrette surtout d'être à dix euros près car cela m'empêche, comme je le voudrais, de pouvoir lui acheter, comme à son frère, des vêtements. Pas par besoin, ils ont leur propre budget pour cela, mais par plaisir, car cela me fait plaisir de leur offrir des tee-shirts ou des sweats (parfois même des caleçons rigolos) - même si j'ai toujours un peu peur que mes goûts à moi ne soient pas leurs goûts à eux. Une façon de rester proche d'eux.

    En repartant, on est passé par la station essence, où j'ai sorti ma carte bleue car il avait besoin d'essence, n'a pas encore de carte bleue, et n'avait pas trop envie, lui, d'écorner son tout petit budget mensuel !

    Bon, je ne ferais pas ça tout les jours, je ne pourrais pas.

    De toute façon, ce n'est pas grand'chose comparé au plaisir que j'ai eu à passer ces quelques heures avec lui, il y avait si longtemps que je n'avais pas passé plusieurs heures seule avec lui !

    Ah : c'est lui qui a conduit. Eh oui, maintenant mon second fils aussi a permis et voiture (et le bac !). Une raison supplémentaire pour stresser. Mais comme il faut me ménager, il a spontanément changé de station de radio, mettant RTL 2 à la place de Skyrock. Je lui ai conseillé d'essayer plutôt Radio Nova, ou le Mouv'... (je suis pas encore tout à fait ringarde !)

    Tout à l'heure, mon fils aîné vient me chercher pour aller au resto, il y aura sa copine, j'ai donc réalisé que je monterai à l'arrière, dans la voiture. La belle-mère qu'on promène, quoi. Je prends un sacré coup de vieux !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :