• Drug sex and rock'n'roll

    Pour le sexe et le rock, ça attendra un peu...

    Certes, je sais bien que les djeuns du quartier, qui passent leur journée sur des chaises en bordure de la rue principale du quartier, ils ne vivent pas d'amour et d'eau fraiche, et j'ai bien assisté une fois, sous mes fenêtres, à une transaction entre client et fournisseur.

    Il y a quelques mois j'ai d'ailleurs trouvé, sur la pelouse en bas de chez moi, une poche de tous petits sachets plastiques, beeauuucoup trop petits pour qu'on imagine y surgeler quoi que ce soit ;-)

    Mais de là à trouver ce que j'ai trouvé, juste à côté de la porte d'entrée de l'immeuble, ce soir...

    Drug sex and rock'n'roll

    Et dans les petits sachets, ça m'aurait beaucoup étonné que ce soit des crottes de lapin ou de la pâte à modeler...

    Drug sex and rock'n'roll

    J'en ai bien ri, via messenger, avec Corentin qui venait de me raconter, une heure plus tôt, qu'il venait de trouver 60 euros par terre. Je lui ai envoyé les photos de ma trouvaille en lui disant que j'avais moi aussi trouvé 60 euros...

    J'ai ouvert un sachet, par curiosité, parce que c'était la première fois que je voyais du shit d'aussi près, et l'odeur m'a rapidement incommodée - pas de risque que j'essaie de consommer !

    En riant j'ai dit à Corentin que j'allais faire un space cake pour le boulot...

    Bien sûr, je me suis bien demandée ce que le sachet faisait en bas de chez moi, parce que j'ai jamais vu de revendeurs en bas de ma cage d'escalier, notre bâtiment maintenant passé en co-propriété, étant particulièrement tranquille. J'ai songé à une planque au  niveau des boîtes aux lettres, puisque c'est là que j'ai trouvé le sachet mais, en ressortant tout à l'heure et en y regardant de plus près, si j'ai vu une énorme araignée qui m'a fait pousser un hurlement de terreur, je n'ai pas vu où  y planquer quoi que ce soit. Le mystère reste entier. En tout cas pour le type qui a perdu ça, je pense que ça va faire un sacré trou dans ses finances et que si ça se passe vraiment comme dans les films, il va falloir qu'il explique ça à son fournisseur... Pour un peu j'imaginerais que c'est la French Connexion en bas de chez moi ! (quoique ?)

    Bon, maintenant, que faire ? Aller le porter à la police, comme me l'a conseillé Corentin, ou imiter Bernadette Lafont dans Paulette, et monter ma petite entreprise dans le quartier ?

    Ca m'a quand même fait un choc. Entre le savoir, et avoir entre les mains la réalité...


  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Septembre à 20:17

    Ben si on m'avait dit qu'un jour, devenue grand'mère, je dealerai du shit sur le parking de ma boîte..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :