• Dimanche matin

    Je me lève et c'est un peu difficile.Comment ne pas être tiré en arrière, vers son passé, quand on vit au jour le jour, sans quoi que ce soit pour se projeter dans les mois à venir ? mon retour sur Bordeaux ? je ne sais pas quand, je ne sais pas dans quel service. Mon prochain appartement ? autant l'an dernier, à la même époque, quand je vivais chez mes parents, je pouvais me projeter dans le studio, penser longuement à son aménagement, cette fois-ci il n'en n'est rien. Je reviendrai sur Bordeaux, je ne sais pas quand, je ne sais pas où. Je ne tiens que grâce aux médicaments - et aux encouragements de mes amis (et c'est essentiel), mais je n'ai plus de nouvelles de mon frère et je le vis très mal.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :