• Dépression, chagrin d'amour et autres joyeusetés, bis

    Pour la dépression, je fais ce qu'il faut, et je vais secouer un peu mon psy à la prochaine visite, parce que depuis deux ans que j'y vais, je n'ai pas l'impression d'avoir bcp avancé, ce serait même plutôt le contraire.

    Pour le chagrin d'amour, je fais aussi ce qu'il faut. Je m'habille encore mieux que d'habitude pour aller bosser. Conséquence habituelle chez moi, j'ai du mal à manger, résultat, j'ai perdu un peu de poids, pile-poil ce qu'il me fallait pour rentrer sans problème dans un pantalon acheté en solde il y a quelques semaine, et qui me serrait un peu à ce moment là. Je me suis trouvée jolie dans la glace, aujourd'hui. Et puis j'ai envoyé un mail au cousin Germain, pour l'éjecter définitivement de ma vie. Il y a 30 ans, il m'avait déjà fait du mal en me laissant tomber, rebelotte cette année, ça suffit ! Ce n'est pas facile, mais je tiens le coup. J'ai quand même annulé mes congés, pas seulement ma première semaine mais aussi ma seconde. Je tiens le coup question fatigue, je poserai des week-ends de trois jours quand j'en aurais besoin. D'ailleurs, lundi, je ne travaille pas, je vais aller passer la journée sur l'île aux oiseaux, sur le bassin d'Arcachon, avec mes oncles et tantes. Parenthèse bienvenue ! Demain, je passe la journée chez ma cousine, qui déménage une fois de plus. On parlera probablement du cousin Germain, on conviendra ensemble qu'il est très bête et qu'il ne me mérite pas  ;-)  

    Tenir bon. Se relever, toujours.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :