• De saison

    Il y a toujours un moment, où l'on désespère qu'il en soit autrement, en dépit des arbres qui fleurissent et des oiseaux qui chantent plus fort, où l'on se dit qu'il n'en sera plus jamais autrement, que la chaleur ne reviendra pas, qu'on restera éternellement coincé dans cet entre-deux de pluies, de vents, de gris, aux milles nuances certes, mais gris toujours et encore.

    Je rêve d'un pays de bleu et d'or, où je pourrais vivre en tee-shirt toute l'année...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :