• De la tondeuse à gazon comme outil d'oppression du prolétariat...

    Grand bleu sur le Sud-Ouest, et chaud déjà de bon matin. Alors forcément, en ouvrant la porte-fenêtre de la cuisine, je me dis que je vais déjeuner sur la terrasse, peinarde, avec les petits oiseaux. Je mets l'eau à chauffer, prépare ma tasse et le sachet de thé, commence à m'installer sur la table du jardin. L'eau frémit, je la verse ds la tasse, et je m'installe...

    Et la tondeuse du voisin démarre............

    Ce type est à la retraite, il a mis tellement de fleurs et de bêton sur son petit bout de terrain qu'il pourrait tondre avec une paire de ciseaux, mais non, il faut qu'il tonde avec une tondeuse, et le samedi matin, et à 9 h 00.

    J'ai senti la colère monter, celle du genre volcanique, type hawaîen (lave très fluide, éruption très rapide et très démonstrative). J'ai terminé mon petit déj, plus la peine de traîner et j'ai filé, telle qu'elle (c'est à dire en robe de chambre, en chaussons et non maquillée, c'est vous dire le degré de colère) sonner chez les voisins.

    C'est Madame qui m'a ouvert le portail, je me suis fait confirmer que c'était bien Monsieur qui passait la tondeuse, et là j'ai laissé libre cours à mon énervement de l'entendre passer la tondeuse pdt mon petit déjeuner.

    Et là, elle m'a sorti son grand argument : "Le règlement de copropriété stipule qu'on peut passer la tondeuse à partir de 9 h 00 le matin". Je lui ai répondu que je me moque bien du règlement, qu'il s'agit là d'une question de bienséance et de bons rapports de voisinage. Elle n'a rien voulu entendre, et m'a claqué le portail au nez. J'étais furieuse, je suis rentrée ds mon jardin en gueulant bien haut après "ces retraités qui glandent rien de la semaine et emmerdent le prolétaire le samedi matin !". Pour un peu, je lui aurais chanté l'Internationale ou Les Aristocrates à la lanterne ! C'est sûr, un jour je finirais le couteau entre les dents ! Voilà où ça mène d'aller voir des films soviétiques !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :