• De l'enchaînement des jours.... suite

    Du coup, j'ai bien considéré ma situation, et je me suis dit que je pourrais bien réfléchir, et dès maintenant, à mon projet de passage à temps partiel. Ca fait plusieurs années que j'y pense, je me suis toujours dit que je ne passerai pas mes dernières années au boulot à bosser cinq jours par semaine. Du coup j'ai commencé à chercher, à droite, à gauche, des informations relatives à la règlementation du temps partiel dans l'entreprise qui m'emploie. La DRH a mis trois semaines pour répondre à mon mail de demande de renseignements, mais j'ai tout de même réussi à en savoir un peu plus. Et il s'avère que le gros problème du passage à la semaine de quatre jours (mon rêve !), c'est que ça ne passera jamais dans mon équipe, dans sa configuration actuelle. En effet, nous ne sommes que 3 à temps complet, ma collègue D. ne travaillant que les lundi et mardi. Or ce que je veux, c'est ne plus bosser le vendredi.  Mais ma chef, à qui j'en ai parlé, me l'a confirmé : pas question de laisser mes deux autres collègues devoir assumer, à deux, les permanences du vendredi, sans parler du fait que ça les empêcheraient de pouvoir poser des jours de RTT. Bien sûr, je pourrais tenter de passer en force, et faire ma demande quand même. Mais bon, je ne vois pas l'intérêt d'aller à l'échec, et de me mettre mes deux collègues à dos.

    Je n'abandonne pas pour autant. Les choses bougent, du fait de la réorganisation consécutive à notre rachat par notre nouvel actionnaire, et je sais qu'il y a un projet de rapprochement de mon équipe avec une autre équipe.  Une plus grosse équipe, ça voudra dire plus de monde pour les permanences, et je pourrai alors faire ma demande.

    En attendant, cette perspective compense le désagrément de ne pouvoir mettre mon projet à exécution de suite, et j'en profite pour mettre de l'argent de côté pour le financer. Car, bien sûr, travailler moins signifie gagner moins, et mes fins de mois sont assez difficiles pour que je sache que ma situation financière serait alors assez tendue. D'où la nécessité de me constituer un petit bas de laine.

    C'est quand même bon de me dire qu'un jour, peut-être pas si lointain, je pourrais avoir des week-end de trois jours... chaque semaine... !


  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Mars 2016 à 21:32

    C'est vrai le week-end de trois jours c'est sympa ! Dans ma branche, on rêve juste de week-end tout court ! Mais je ne me plains pas c'est la loi du monde du travail.Et puis je détseste ceux qui s'estimant mal loti, à tort ou à raison,plaide pour l'alignement par le bas.Genre j'en chie il faut donc que les autres en chient aussi.Dans mon taf on bosse tout les samedis et tout les lundis,on a plus que 3 jours fériés ,mais je ne demande pas que cela soit la même chose pour tout le monde.Disons que si nos salaires étaitent un peu plus élevés on accepterait  mieux les contraintes.Et on en refuserait d'autres,boulot les dimanches par exemple,car on serait pas tenu à la gorge par le porte monnaie !

    Pardon,Feuilles d'Acanthe,pour ce coup de gueule qui n' a pas sa place sur votre blog,mais ça sortait du cœur !

     

    Et pour votre bas de laine,vous prévoyez,quelle pointure ? 35 fillette ou 45 bucheron ?

    2
    Jeudi 17 Mars 2016 à 21:44

    Ah, excellente question, la pointure du bas de laine :-D

    Sinon : je suis tout à fait d'accord. Le nivellement par le bas, moi aussi, je suis contre. Si dans certaines professions on bosse moins que dans d'autres, mais que ça marche, et bien justement il faut se dire que si ça marche pour certains, ça doit marcher pour d'autres !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :