• Cria cuervos y te sacaran los ojos (Faites des enfants... )

    On pense avoir toujours vingt ans, ou à peine plus, on ne regarde pas trop ses rides, on colore ses cheveux, on surveille sa ligne et on est fière de clamer qu'on rentre toujours dans un petit 36…

    Mais voilà, d'autres se chargent de nous renvoyer notre âge en pleine figure, les enfants par exemple.
    Un adolescent, fainéant, boutonneux, squatte maintenant mon ordinateur, et la facilité avec laquelle il survole les touches du clavier me laisse rêveuse, moi qui, pourtant, passai jadis haut la main quelques concours de dactylographie.

    Car oui, autrefois, dans des temps certainement très reculés, existaient quelques joyeusetés comme les concours de dactylographie et sténographie…  J'ai beau me glorifier de  rentrer encore dans mon petit 36, les années passent et me voilà que je me sens plus proche du dinosaure que du geek.

    En l'occurrence, l'adolescent fainéant et boutonneux, accro à MSN, m'énerve un peu trop en ce moment.
    Voilà que dernièrement, ce mollasson (est-ce vraiment le mien ?), alors que je lui mentionne pour la énième fois en passant devant le bureau que je prépare une machine de linge et qu'il ferait bien de me donner le sien, me rétorque "je suis vraiment obligé de me déshabiller maintenant ?" l'air las et excédé…

    Lasse et excédé moi-même d'une telle insolence, mais résolue à ne pas me laisser aller à la colère (façon publicité pour je ne sais trop quel forfait pour téléphone portable, celle-là même dans laquelle une maman "explose" son fiston qui dépasse son forfait), bref, résolue disais-je à rester calme, je redescends donc et mets en route la machine, sans plus me préoccuper de l'énergumène…

    La vengeance est un plat qui se mange froid, et c'est ce qu'il constatera lui-même une heure plus tard, quand, descendant dans la cuisine s'enquérir de ce qu'il y a au menu, je lui rétorque très désagréablement "tu n'es pas obligé de me donner tes vêtements, je ne suis pas obligée de faire à manger…"

    Et toc.


    Hier comme je mettais en route une nouvelle machine, il m'a très vite donné son linge sans que je le lui demande… il file doux... pour quelques temps encore :-/ 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :