• Couleur de soleil...

    Mon dieu ! Entre le blog, Peau d'Âne sur la chaîne 18, et La Nouvelle Star sur la 6, tout ça ce soir, ma pauvre et inconséquente cervelle va surchauffer.

    C'est l'été. La semaine dernière encore, on hésitait : jeans et bottes, ou jupe et tongs ? C'était assez drôle, on voyait les deux se côtoyer à la cafétéria le midi.

    Mais ce matin, plus de doute, en ouvrant la porte-fenêtre à 7 heures, cela sentait l'été. [Mode été on] pour les trois mois à venir, au moins !

    Summertime,
    And the livin' is easy
    Fish are jumpin'
    And the cotton is high

    Visite chez mon oncle et ma tante ce soir, j'ai toujours été proches d'eux, depuis toute petite, j'y ai passé des mois, des jeudi, des vacances... dans leur jardin, il y avait des poules, de belles allées potagères, un bout de gazon avec une balançoire et une tente où ma cousine planquait une boîte plastique plein de guimauves. Un peu plus loin, sous les érables, il y avait un petit bassin à poissons.

    Aujourd'hui, le jardin ne me parait plus aussi grand, les poulettes sont toujours là, mais il a fallu tordre le cou au coq - les voisins se plaignaient de son chant, mais à minuit ils ne s'inquiètent pas du bruit que font leurs gosses dans la piscine... Mon oncle a de plus en plus de mal à faire son jardin, et j'ai maintenant l'âge de compatir sur les douleurs causées par l'arthose, je sais désormais de quoi il retourne. Le bassin a été comblé, il était dangereux pour les enfants de mes cousines devenues mamans. Cela fait maintenant quelques années que j'ai, à mon tour, un bassin dans mon jardin, aurait-il pu en être autrement !?

    Surprise : un pied... d'acanthe s'épanouit désormais dans le jardin de mon enfance !

    Sinon, à part ça, comme on dit, il me tarde le week-end prochain. Avec un si beau temps, il ne me tarde qu'une chose : reprendre mon vélo pour faire de nouvelles ballades dans Bordeaux. En cherchant les space-invaders avant-hier (rappel des épisodes précédents : le libraire de la librairie La Mauvaise Réputation est très sympa, il a plein de bouquins très bien, et j'ai trouvé des space-invaders dans Bordeaux !!!), j'ai traversé des quartiers où je n'avais pas été depuis pas mal de temps, ou alors sans prendre le temps de regarder attentivement les bâtiments qui m'entouraient. J'ai vu des choses assez étranges ou inattendues (par exemple un immeuble du XIXème siècle avec une balustrade en fer forgé... art déco !). Ce qui m'ennuie, c'est que les rues étant particulièrement étroites, je risque d'avoir du mal à prendre des photos correctes... J'ai encore vu, également, bien des immeubles délabrés, inhabités. Je m'aperçois, au fil de ces ballades, que Bordeaux est étrangement sous-exploitée, ce qui est inacceptable quand on pense à tous les mal-logés.

    Pendant ce temps là, à la télé, Camilla-Jordana fait du Camilla-Jordana, ce qui devient lassant, quand à Soane, capable du pire et du meilleur, il nous fait le pire. Sur Gulli, Francis Perrin vient de découvrir la petite maison dans la prairie la petite cabane dans les bois et Deneuve chante Amour Amour dans sa robe couleur de soleil... Vive Peau d'Ane et la zapette. Peau d'Ane : je suis une inconditionnelle, là encore, retour en arrière : imaginez une petite fille de sept ans allant au cinéma pour la première fois et découvrant Peau d'Ane. Vous comprenez mieux ? Retour sur la 6, Soan et Camilla-Jordana chantent Walk on the Wild Side, et cette fois-ci c'est pour le meilleur... Argh, Soan tente Piaf, arrêtons-là le massacre, retour sur Gulli... qui est planté, la freebox merdouille. Eh non ! c'est la scène de l'essai de la bague ! Les princesses d'abord, les marquises ensuite !  Allez, cette fois-ci, je décroche du net ! (du reste, N°2 fait la gueule en me rappelant que c'est ordinateur OU télé).

     

    Préparez votre, préparez votre pâte
    Dans une jatte, dans une jatte plate
    Et sans plus de discours
    Allumez votre, allumez votre four
    Prenez de la, prenez de la farine
    Versez dans la, versez dans la terrine
    Quatre mains bien pesées
    Autour d'un puits creux,
    autour d'un puits creusé
    Choisissez quatre,
    choisissez quatre oeufs frais
    Qu'ils soient du ma,
    qu'ils soient du matin faits
    Car à plus de vingt jours
    Un poussin sort,
    un poussin sort toujours

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :